Gabriel Tarde et le raisonnement juridique : exercice de sociologie à partir des notions de syllogisme et d'individu

par Laurence Saquer

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Bernard Valade.


  • Résumé

    Gabriel Tarde (1843-1904) fut-il sociologue, philosophe, crimmologue ? Cette question traverse le 20e siècle sans qu'une réponse ne soit clairement apportée. Il fut avant tout un juge d'instruction qui déborda de son domaine de formation pour glaner les connaissances auxquelles son époque lui permettait d'avoir accès. Auteur reconnu en son temps et objet de vifs débats depuis la réédition de ces principaux ouvrages a partir de 1999, G Tarde questionne le social dans une optique résolument originale. Sa carrière de magistrat est le palimpseste sur lequel s'est réécrite une méthodologie applicable à la sociologie juridjque. Un ouvrage inédit qui regroupe des textes écrits avant 1874 condense l'essentiel de sa réflexion et présente les clés d'un modèle que cette thèse propose de mettre à l'épreuve du raisonnement juridique. Les notions de sociomorphisme, de différence universelle et de possible concourent à la définition de ce modèle qui place en son coeur la figure du syllogisme et celle de l'individu, entendu au sens tardien du terme. Ces clés déverrouillent moins la question de l'appartenance disciplinaire de G. Tarde que l'opportunité de le relire aujourd'hui de façon raisonnée. L'exercice tenté de montrer comment une logique jundique a engendré un modèle sociologique généraliste qui à son tour rehausse l'analyse d'un raisonnement juridique. Il s'agit plus simplement de mettre en exergue une boucle épistemologique originale.

  • Titre traduit

    Gabriel Tarde and the legal reasoning : a sociological exercise based upon syllogism and individual concepts


  • Résumé

    Who was Gabriel Tarde? Was he a sociologist, a philosopher or a criminologist ? This question has still no clear answer 100 years after his death. Above all, he was primarily a judge who started to look beyond his own field in order to grab the various informations that were available at his time. Gabriel Tarde was in his lifetime a recognized author whose main books have become a deep debated subject since they started to be republished in 1999. Tarde questioned social issues in a very original way. His career as a judge is the "palimpsest" on which a legal methodology applicable to legal sociology has been rewritten. The purpose of this thesis is to put to the legal reasoning test the keys of a model highlighted in a new book that groups together some texts written before 1874 and condenses the main aspects of his thought. The notions of «sociomorphism», « universal difference » or « possible » contribute to give a definition to this particular model that puts in a central position the figure of the syllogism and the one of the « individual» (conceived in Tarde's way). Those keys unlock less the question about Gabriel Tarde's disciplinary field than they give the possiblity to read Tarde's work in a more reasonned way. What has been tried here is to show how a legal reasoning gave birth to a general sociological model that enhances the analysis of a legal reasoning. The aim is simply to underline a new epistemological loop.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 236-250

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11988
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.