Les prisonniers de guerre étrangers dans le nord-est de la France (1803-1814)

par David Rouanet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    Il y avait peu d'études sur les prisonniers de guerre étrangers faits par les troupes de Napoléon Ier de 1803 à 1814. Les captifs des pays coalisées contre l'Empire français furent en grande partie envoyés dans le quart nord-est de l'ancienne France, patriotiquement sûre. Ils ont expérimenté le changement des usages de la guerre qui s'opéra au cours de ces onze années de conflit, annonçant les longues et pénibles captivités du XXe siècle. Cette thèse, après avoir fait le point sur le statut juridique du prisonnier de guerre au tout début du XIXe siècle, tente d'évaluer le nombre de soldats ennemis internés dans le nord-est de la France. Sont ensuite successivement analysés les débuts de la captivité, les modalités du transfert des prisonniers vers l'Empire, leur installation dans les dépôts des cités comprises entre Marne et Rhin, leurs réactions face à cette longue période d'inactivité militaire et enfin leur libération. Cette thèse montre, au milieu d'une infinie diversité de cas, qu'il vaut mieux parler d'internement que de détention pour la majeure partie des prisonniers de guerre de l'époque.

  • Titre traduit

    Foreign Prisoners of War in the North-East of France (1803-1814)


  • Résumé

    Few studies on foreigners prisoners of war made by Napoleon's troops from 1803 to 1814 existed. The captives from countries coalized against french Empire were sent in the north-east of ancient France, politically safe. They experimented the change of war customs during these eleven years of conflict, announcing the XXth century's long and hard captivities. This thesis, after explaining the legal condition of the prisoners of war in the earlier XIXth century, attempt to evaluate their number interned in the north-east of France. The beginnings of the captivity, the transfer of pow to french Empire, their settlement in dump cities between the Marne and the Rhine rivers, their reactions face this long time captivity and finally their liberation will be successively analysed. This thesis shows that it is better to talk internment than confinement for the major part of Napoleon's captives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (539 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-424

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7135

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.