La peinture de paysage sous la dynastie Yuan 元 (1279-1368) : la constitution d’une norme d’apres les oeuvres heritées de Mi Fu 米芾 (1051-1107) et de Mi Youren 米友仁 (1074-1151)

par Muriel Peytavin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Flora Blanchon et de Zhu Qingsheng.


  • Résumé

    Les paysages de « montagnes et de nuages » de la famille Mi constituent un courant pictural normatif appartenant pleinement à l’histoire de la peinture chinoise. Toutefois, durant la période Yuan (1279-1368), Mi Fu (1051-1107) et Mi Youren (1074-1151) demeurent un modèle peu pratiqué alors même que Mi Fu a si brillamment concouru, dans le domaine des idées, à établir les fondements de la peinture lettrée qui furent développées et qui trouvèrent leur aboutissement au cours de cette période. Malgré cette présence peu affirmée en tant que modèle pictural, l’éclectisme des choix techniques et des résultats obtenus par les quelques peintres du 14e siècle qui choisirent de modeler leur pratique sur leurs développements ainsi que par ceux qui ne les suivirent qu’occasionnellement, tend à prouver que les bases de la tradition de Mi ont été jetées sous les Yuan mais que la norme constituée à partir des leurs œuvres ne s’est réalisée qu’après cette dynastie.

  • Titre traduit

    Landscape Pantings in the Yuan Dynasty (1279-1368) : The creation of a standard nherited from the paintings of Mi Fu (1051-1107) and Mi Youren (1074-1151)


  • Résumé

    The landscape of “mountains and clouds” of the Mi family are a common pictorial norm belonging fully to the history of Chinese painting. However, during the Yuan period (1279-1368), Mi Fu (1051-1107) and Mi Youren (1074-1151) remains a rare model while Mi Fu has contributed so brilliantly in the field of ideas, to establish the foundations of literati painting which was developed and found its culmination in the Yuan. Despite this little presence affirmed as a pictorial model, the eclectic choice of techniques and results of the few painters of the 14th century who chose to model their practice on their developments and those who followed them occasionally, suggests that the foundations of the Mi tradition have been laid during the Yuan but that the standard established from their works was carried out after the dynasty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (493 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 364-374. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7134
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.