Le preposizioni relative con antecedente in italiano antico

par Elisa De Roberto

Thèse de doctorat en Linguistique italienne

Sous la direction de Maurizio Dardano et de Catherine Guimbard.

Soutenue en 2008

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université de Rome III .

  • Titre traduit

    Les propositions relatives avec antécédent en ancien italien


  • Résumé

    Cette étude vise la description des propositions relatives en ancien italien, en tenant compte aussi bien de leurs particularités syntaxiques que de leurs fonctions sémantiques. On a utilisé un corpus de textes toscans en prose des siècles XIIIe et XIVe, parmi lesquels figurent plusieurs traductions italiennes de textes en ancien français : de telle façon on a pu saisir les similarités et les différences entre les deux langues dans le domaine de la relativisation. La thèse est divisée en deux parties. Après un examen des contributions les plus importantes sur la définition et la typologie des propositions relatives, dans la première partie on a essayé de comprendre le fonctionnement et les spécificités des différentes stratégies de relativisation employées, à la lumière des facteurs syntaxiques et des besoins informatifs. Dans la deuxième partie, on a envisagé les fonctions sémantiques et pragmatiques des relatives. La description des occurrences provenant du dépouillement des textes est amenée en utilisant une classification tripartite, reposée sur la distinction entre restrictives, prédicatives et non restrictives.

  • Titre traduit

    Headed relative clauses in Old Italian


  • Résumé

    The essay focuses on headed relative clauses in Old Italian assuming both a syntactic and textual perspective. Such research is based on a corpus of Tuscans texts in prose (XIIIth- XIVth centuries). The corpus contains also various texts translated from the Old French, so that make possible a comparison between Old Italian and Old French in this syntactic domain, the essay presents two sections. Other than a discussion on the most important contributions to the study of of the relative clauses, the first section deals the syntactic features of these structures in the ancient prose. Analysis tries to show the behaviour and the distinctive aspects of each relativization strategies, with respect to syntactic properties and communicative needs. The second section is reserved to the investigation of the functions fulfilled by the relative clauses, which can draw different effects (semantic, textual and pragmatic). Description of the occurrences founded in the corpus applies a tripartite categorization, based on the distinction between restrictive, predicative and non restrictives relatives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (851 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [819]-851

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7117

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.