Ecrire en Russie au temps des troubles : le phénomène de concurrence grammaticale en moyen russe littéraire

par Xénia Yagello

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean Breuillard.

Soutenue le 08-12-2008

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .

Le président du jury était Christine Bracquenier.

Le jury était composé de Jean Breuillard, Hélène Courtin, Stéphane Viellard.


  • Résumé

    L’auteur s’intéresse au problème de la concurrence grammaticale en moyen russe littéraire (début du XVIIe siècle). L’étude porte sur une série de moyens d’expression distincts – morphes, types de compléments, outils de subordination, etc. – que les linguistes tiennent généralement pour des doublets sémantiques ou différenciés seulement stylistiquement. Leur emploi relèverait, selon le phénomène considéré et les auteurs, du hasard, d’un choix de langue (« slavon vs. russe »), d’un choix de norme, ou encore d’un choix de registre. En confrontant ces théories à la réalité de dix textes représentatifs de la littérature du Temps des Troubles, l’auteur marque leurs limites. Il tente alors d’élucider ce qui motive réellement le choix entre les doublets supposés. Dans ce but, il observe et compare les contextes dans lesquels ceux-ci apparaissent. Ce faisant, il met au jour des mécanismes cachés et contrastés qui permettent de retrouver la différence de valeur qui était attachée, dans l’esprit des auteurs qui les emploient, à chacune des formulations.

  • Titre traduit

    Russian writing during the time of Troubles : the Phenomenon of Grammatical Competition in Meddle Russian (Early Seventeenth-Century)


  • Résumé

    The author examines the problem of grammatical competition in middle literary Russian (early 17th century). The study covers a wide range of linguistic expressions (morphs, cases, subordination) - that linguists usually consider either as semantic doublets or as purely different stylistic forms. Depending on the phenomenon under consideration, and on the author, their use could be attributable to chance, to the choice of language (Slavonic vs. Russian), or to a choice of standard and stylistic level. The author tests these theories on ten texts written during the Time of Troubles, and as a result points out their limits He then attempts to throw light on what really motivates the choice between the supposed doublets. To this end he examines and compares the contexts in which they appear. In doing so, he uncovers a variety of hidden mechanisms that reveal the differences in value that the authors of these texts attached to each of these forms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 de vol. (490 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 465-488

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7092/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.