Le mensonge, son expression dans la littérature médiévale (XIIe – XIIIe siècles)

par Dorra Abida

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Claude Thomasset.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    Quand on évoque le mensonge, il est malaisé de se départir d'une attitude inspirée par la religion. Le mensonge est catégoriquement proscrit aussi bien par le texte biblique que par les hommes de l'Eglise. Pourtant, dans le roman médiéval, la parole faussée se présente comme l'apanage de héros, qui mentent comme ils respirent et qui pourtant gagnent la faveur du narrateur. Malgré la gravité de ce péché, le mensonge, sous de multiples visages, reste omniprésent dans la vie des héros. La vérité se trouve transformée, déformée ou dissimulée. Les héros se révèlent doués dans l'art de la parole et magnifiés grâce à un portrait qui fait d'eux des êtres d'exception. Le choix des termes est très révélateur. "mentir", "mençoigne" sont généralement remplacés par des termes qui l'atténuent et qui lui donnent une certaine légitimité. Mais comment parler de légitimité dans un monde guidé par la religion ? Le narrateur a beau applaudir les ruses de ses héros, il ne peut oublier que les menteurs doivent être châtiés pour leurs mensonges. La parole mensongère bénéficie ainsi d'un statut qui la rend à la fois prônée et dévalorisée. Dévalorisée, car non-conforme à une société fortement imprégnée par une tonalité religieuse ; et privilégiée, car elle fait appel à une intelligence et un savoir-faire sans limite. Enchaîner ses arguments de façon cohérente, surveiller son style, trouver les figures justes et les tournures appropriées, parler distinctement et de façon vivante, telle est la mission du menteur qui cherche non à être juste, mais efficace.

  • Titre traduit

    Lying and its expression in the medieval literature (XIIth-XIIIth centuries)


  • Résumé

    When we evoke "lying", it is very difficult to deviate from the attitude inspired by religion. Lying is categorically forbidden by the Biblical text as well as by the men of the church. Nevertheless, in the medieval literature, falsehood is presented as the heroes' privilege. Though lying as they breathe, the latter win the narrator's favour. In spite of the gravity of this sin, lying is constantly present in the life of these heroes through multiple shapes. The truth, then, becomes transformed, distorted, and concealed. The heroes seem to be talented in the art of speaking and are magnified thanks to a portrait that turns them into some exceptional beings. The choice of terms is very revealing. Such terms as "mentir" and "mençoigne" are generally replaced by others that attenuate them and give them a certain legitimacy. But how can we talk about legitimacy in a world guided by religion ? The narrator vainly tries to applaud the heroes' cunning ; but he cannot forget that liars have to be penalised for their lies. Falsehood, thus, benefits from a status that makes it advocated and devalued at the same time. Devalued since it does not go with a society severely impregnated with a religious tonality. And privileged because it reflects a certain degree of intelligence and a limitless know-how. Constructing his arguments coherently, watching his style, finding the appropriate figures and an apt turn of phrase, speaking distinctly and lively is the mission of the liar who seeks not to be just but rather effective.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 327-353

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7052

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.