Consensus et Concordia de la fin de la République à la mort d'Alexandre Sévère

par Céline Solmy Fauque de Jonquières

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation de l'Antiquité

Sous la direction de Jean-Pierre Martin.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail basé sur l'étude des sources littéraires, épigraphiques, numismatiques et archéologiques cherche à donner une meilleure compréhension du régime impérial. L'étude débute par un rapide historique des deux notions sous la République ainsi qu'une étude plus particulière dans les oeuvres de Cicéron. Puis, nous analysons la mise en place du principat. L'évolution institutionnelle proposée par Auguste n'était envisageable qu'à la condition qu'elle soit acceptée par le plus grand nombre. Ce changement de régime n'était justifié que s'il permettait la fin des guerres civiles et le maintien de la concordia ciuilis. Le principat ne pouvait se maintenir qu'en conservant ces deux aspects. Nous avons donc étudié cet équilibre à travers l'investiture impériale, la cérémonie de l'aduentus et le temps de la mort jusqu'à la mort d'Alexandre Sévère. Cette analyse sur une longue période nous permet d'analyser le pouvoir impérial. Les différents principes cherchaient toujours à se rattacher à Auguste tout en apportant des innovations qui répondaient aux attentes du populus Romanus de leur temps.

  • Titre traduit

    Consensus and Concordia between the end of Republic and Alexander Severus's death


  • Résumé

    This research based on the study of literary sources, epigraphic texts, numismatic and archaeological searches to provide a better understanding of the imperial regime. The study begins with a brief history of the two concepts in the Republic and a study particularly in the works of Cicero. Then we analyze the establishment of the principate. The institutional change proposed by Augustus was possible only if it was accepted by all citizens. This change of regime was justified only if there were not the civil ward and if the concordia ciuilis existed. The principate could not maintain only if these two aspects can be keeping. We therefore examined this balance through the imperial investiture, the ceremony of the aduentus and time of death until the death of Alexander Severus. This analysis over a long period allows us to analyze the imperial power. The principes try always to follow the Augustan policy while introducing innovations that respond to claims of the populus Romanus of their time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (644, 106, 56 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 502-623. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7021/1-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.