Renaître païen à la Belle Époque : la vie et l’oeuvre de Jacques d'Adelswärd-Fersen

par Patricia Marcoz

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de André Guyaux.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    Celui que l'on présentait dans les années 1980 comme le "parangon du dandy fin-de-siècle" est l'auteur d'une œuvre poétique, critique et romanesque qui fait partie, dans l'histoire de la littérature, du corpus des "petits décadents". Or si Jacques d'Adelswärd-Fersen (1880-1923) a sacrifié aux stéréotypes de la Décadence, la lecture attentive de son œuvre incite à ouvrir d'autres perspectives et à regarder d'un œil différent celui qui a publié dans Poesia, l'organe marinettien du futurisme, et qui a fondé en 1909 la revue Akademos, avec l'intention affirmée de réhabiliter l'homosexualité. Les thématiques de l'élévation, de l'orgueil et de la renaissance païenne qui innervent son corpus le font participer à l'affirmation pionnière de la fierté homosexuelle. Son œuvre oscille entre deux siècles et fait la transition entre la décadence et le renouveau païen, entre le "martyr" homosexuel et le "militant", entre l'éphèbe du modèle grec et le collégien moderne. Ses ancrages dans des courants littéraires d'arrière-gardes, comme le Parnasse, le symbolisme et l'esprit décadent, le retiennent dans le XIXe siècle. En revanche, son adhésion au futurisme, ainsi que son entreprise de défense de l'homosexualité, le font entrer dans le XXe siècle. Bien loin de l'image du "poète maudit" condamné par ses contemporains, il a laissé un désir de lumière et d'élévation qui surpasse la complaisance pour les crépuscules ; il a donné à voir une vie de liberté, de volonté et d’orgueil, illustrée par les choix de Capri, du garçon et de la prise de parole contre le silence.

  • Titre traduit

    Pagan Renaissance in Belle Epoque France : Life and Works of Jacques d'Adelswärd-Fersen


  • Résumé

    Considered as the "stereotype of the fin-de-siècle dandy and pederast", Jacques d’Adelswärd-Fersen (1880-1923) is the author of several literary works (novels, poetry and critics) which enter the corpus of the "minor decadents" in the history of literature. If Jacques d’Adelswärd-Fersen did illustrate the stereotypes of French Decadence, an attentive reading of his works invites to open other perspectives and to look differently at the author who published in Poesia, the review of Futurism, and who founded in 1909 the review Akademos, in the aim of rehabilitating homosexuality. The themes of elevation, pride and pagan renaissance in his poetry and novels make him a pioneer of gay pride. His work swing between two centuries, as a transition between decadence and pagan renewal, between the homosexual "martyr" and the "activist", between the Greek ephebe and the contemporary schoolboy. His anchorages in arrière-garde literary movements, like Parnasse, Symbolism or Decadence, keep him in the 19th century. But his support to avant-garde Futurism and his fight for homosexuality make him enter the 20th century. Far from the image of the "poète maudit" condemned by his contemporaries, he left a desire of light and elevation which overcome the complacency for twilights ; he lived a life of freedom, of will power and of pride, illustrated by multiple choices : the choice of Capri, of the boy and of the speech against the silence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (660 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 451-508. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6990

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10773
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.