Le métalangage des poètes dits de 27 : "un même idiome" ?

par Soline Jolliet

Thèse de doctorat en Etudes romanes

Sous la direction de Denise Boyer.

Le président du jury était Marie-Claire Zimmermann.

Le jury était composé de Marie-Claire Zimmermann, Henry Gil, Bénédicte Mathios, Pierre Thiollière.


  • Résumé

    Cette thèse propose une réflexion sur les concepts de groupe, génération et métalangage, appliquée au métalangage interne du groupe poétique espagnol du XXème siècle appelé « génération de 27 ». Le corpus sur lequel se fonde cette recherche est constitué des œuvres poétiques antérieures à 1939 des dix poètes majeurs de ladite génération : Federico García Lorca, Rafael Alberti, Jorge Guillén, Luis Cernuda, Pedro Salinas, Emilio Prados, Vicente Aleixandre, Gerardo Diego, Manuel Altolaguirre et Damaso Alonso. La méthode de travail adoptée consiste à élaborer un glossaire exhaustif du métalexique présent dans les œuvres poétiques choisies (termes se référant à la poésie en général, à la poésie de l’auteur et à celle d’autrui). Les trois axes d’analyse que l’on a choisi de développer sont le métalangage du poète, du poème et de la poésie. Dans un premier temps on a dépouillé les œuvres poétiques. Dans une seconde étape, on propose une analyse des glossaires établis pour chaque poète. Enfin, la troisième étape consiste à les confronter, l’hypothèse de recherche étant que cette confrontation devrait permettre de déterminer le degré de cohésion de la génération de 27 quant à l’emploi d’un métalangage poétique.

  • Titre traduit

    The Metalanguage of the Poets Known as the 27 : "a Shared Idiom"?


  • Résumé

    This thesis offers a reflection on group concepts, generation and metalanguage. The analysis focusses specifically on the internal metalanguage of the 20Th Century Spanish group of poets known as the Generation of ’27. The body of study on which this work is founded is constituted from the poetical works prior to 1939 of the ten major poets of the aforementioned generation: Federico Garcia Lorca, Rafael Alberti, Jorge Guillen, Luis Cernuda, Pedro Salinas, Emilio Prados, Vicente Aleixandre, Gerardo Diego, Manuel Altolaguirre, Damaso Alonso. The working method adopted consists of compiling a comprehensive glossary of the metalexicon present in the poetical works selected (terms referring to poetry in general, to the author’s poetry in particular, and to the poetry of others). The metalanguage of the poet, the poem and the poetry are the three main lines of analysis chosen for development. In the first instance, the poetical works are studied in detail, next, an analysis of the glossary constituted for each poet is provided, and during the final phase these are compared, the research hypothesis being that comparison should enable us to determine the degree of cohesion of the Generation of ’27 regarding their poetical metalanguage.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.