Analyse de quelques préverbes et prépositions français et bulgares dans une perspective cognitive et formelle

par Denitsa Daynovska

Thèse de doctorat en Linguistique informatique

Sous la direction de Jean-Pierre Desclès et de Assen Tchaouchev.

Le président du jury était Zlatka Guentchéva.

Le jury était composé de Jean-Pierre Desclès, Assen Tchaouchev, Silviia Boteva, Danielle Leeman-Bouix, Patrice Pognan.


  • Résumé

    Cette thèse étudie quelques préverbes et prépositions en bulgare (v/v-, iz/iz-) et en français (dans, hors de, en-/in-, ex-/é-) dans le cadre de la sémantique cognitive et formelle et plus particulièrement dans celui de la Grammaire Applicative et Cognitive (GAC). La formalisation à l’aide d’un schème quasi-topologique utilisant des lieux abstraits permet de construire des représentations adéquates et de dégager un invariant abstrait pour chaque unité étudiée. L’analyse aboutit à la construction d’une carte sémantique des significations d’intériorité et d’extériorité étudiées qui met en évidence les similarités, les différences et les oppositions entre les significations des différents préverbes et prépositions au sein d’une même langue ainsi qu’entre les deux langues, bulgare et français. Les résultats obtenus montrent que chaque langue construit ses propres représentations à partir de primitives invariantes et que, bien que les emplois des unités étudiées soient souvent très proches, il n’est pas possible d’établir des équivalences absolues entre significations. Cette étude contribue à argumenter en faveur de l’hypothèse anti-anti-relativiste de la GAC.

  • Titre traduit

    Analysis of some Bulgarian and French Preverbs and Prepositions in a Cognitive and Formal Perspective


  • Résumé

    This thesis analyses some preverbs and prepositions in Bulgarian (v/v-, iz/iz-) and in French (dans, hors de, en-/in-, é-/ex-) within the framework of the cognitive and formal semantics, the Cognitive and Applicative Grammar (CAG) in particular. The formalisation using quasi-topological scheme and abstract loci allows the construction of appropriate representations and the formulation of an abstract invariant meaning for each item. The analysis leads to the construction of a semantic map of the interior and exterior meanings of the studied items which underlines the similarities, the differences and the oppositions between the meanings of different preverbs and prepositions within a single language as well as between the two languages, Bulgarian and French. The results of the analysis show that each language builds its own representations using invariant primitives and that, even if some of the studied meanings are very similar, it is impossible to establish absolute equivalencies between them. This study contributes to argue for the anti-anti-relativist hypothesis of the CAG.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [373]-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6977
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.