Valéry Giscard d'Estaing, la France et l'Europe monétaire de 1974 à 1981 : la persévérance récompensée

par Amaury de Saint-Périer

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Éric Bussière.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    De 1974 à 1978, Valéry Giscard d'Estaing agit pour stabiliser les monnaies de la Communauté économique européenne. Il souhaite mettre fin à l'anarchie monétaire causée par le choc pétrolier et l'inflation qui ravage l'Europe. Il ne réussit pas à obtenir l'appui de son partenaire allemand. Son projet se heurte au chancelier Schmidt qui ne veut donner son accord à un projet monétaire qu'à condition que l'inflation soit durablement maîtrisée. L'Allemagne change d'attitude en 1978. Elle souhaite stabiliser le deutschemark pour mieux commencer et réduire l'influence du dollar. L'entente entre les deux pays aboutit à la création du SME. Ce système monétaire doit stabiliser les monnaies par convergence des économies. Il doit entraîner le développement des échanges et la croissance. Il comporte la création de l'Ecu qui doit devenir la monnaie unique. Les Neufs États membres adhérent au SME, la Grande-Bretagne participant à l'Écu mais non au mécanisme de change. Giscard et Schmidt ont fait face sans faiblir aux conservatismes de leur pays. Ils ont pris le risque de l'impopularité. Giscard a été confronté aux tenants du laxisme monétaire et de la souveraineté nationale. Il a su persévérer dans son choix. Schmidt n'a pas faibli devant les milieux financiers et la Bundesbank pour lesquels le SME risque de favoriser l’inflation et menacer la stabilité du Deutschemark. Le courage de ces hommes d’État a fait faire un pas de plus à l'Europe, tout comme la persévérance de Giscard à vouloir la stabilité des monnaies communautaires.

  • Titre traduit

    Valéry Giscard d'Estaing, France and monetary Europe (1974-1981) : Perseverance Rewarded


  • Résumé

    From 1974 to 1978, Valéry Giscard d'Estaing strives to achieve monetary stability for the European community (EC). His aim is to put an end to the monetary anarchy caused by oil shock and the inflation which is devastating Europe. He fails however to secure the support of his German partner. His project clashes witch the position of chancellor Helmut Schmidt who will only agree to a monetary project if inflation is controlled in the long term. Germany's attitude changes in 1978. It now wishes to stabilize the deutschmark in order to improve trade and diminish the influence of the dollar in the EC. Their common purpose leads the two countries to the creation of the European monetary systems (EMS), which should permit the convergence of the economies and the stabilisation of the currencies, as well as improve trading and growth in the EC member states. The EMS also entails the creation of the European Currency Unit designed to become the Common Market single currency. The nine member states adhere to the EMS, with the United Kingdom participating in the ECU, but not in the Exchange Rate Mechanism (ERM) since it seek to menage its own currency freely. In their endeavour, Giscard and Schmidt risked unpopularity by confronting their countries' conservatism. Giscard face the supporters of monetary.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Sciences Po. les presses à Paris

La France, l'Allemagne et l'Europe monétaire de 1974 à 1981 : la persévérance récompensée


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (315, 82 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 291-304. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6937

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11363
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Sciences Po. les presses à Paris

Informations

  • Sous le titre : La France, l'Allemagne et l'Europe monétaire de 1974 à 1981 : la persévérance récompensée
  • Dans la collection : Collection Mission historique de la Banque de France
  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • ISBN : 978-2-7246-1325-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [337]-353. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.