Les "equivalents" agni des constructions francaises en "de" : analyse contrastive

par Rufin Kouassi Mensah

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Olivier Soutet.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    La description sémantico-syntaxique de la préposition a connu pendant le dernier quart de siècle un regain d’intérêt dans des cadres théoriques divers. Distinctes des prépositions à signifié(s) sinon transparentes au moins lexicalement partiellement paraphrasable(s), les prépositions « incolores » appellent des protocoles de description et d’analyse spécifiques, d’autant plus spécifiques, de surcroît, que notre point de vue est guidé par une perspective contrastiviste. La première partie de la thèses se propose d’étudier les approches théoriques diverses de la catégorie prépositionnelle : distributionnalisme, sémantique guillaumienne, sémantiques cognitives. La deuxième partie propose une description systématique des syntagmes en de, en distinguant les structures binominale (SN1 de SN2), les structures X de + infinitif et les structuresX de + adjectif d’une distinction majeure entre un premier ensemble d’emplois non contextuellement contraints. Au-delà des spécificités syntaxiques de chacune de ces structures, est mise en évidence la nécessité de dissocier, au plan sémantique, -les emplois ou l’interprétation, accessible dans un contexte étroit, se déduit du rapport établi par la préposition sur la base des propriété sémantico-référentielles des constituants qu’elle unit, -les emplois ou l’interprétation exige un contexte large, voire un contexte extralinguistique. La troisième partie est proprement contrastiviste. Elle se fonde sue la description de langue agni, de sa localisation typologique et de ses principes et ses principales caractéristiques phonologiques, morphologiques et syntaxiques ainsi que sur la mise en place du corpus de référence (à partir d’enregistrements sur le terrain, en Côte d’Ivoire, dans les villages d’Akounougbé, d’Abiaty et d’Adiman). Elle se développe ensuite, dans la perspective particulière impliquée par notre sujet, l’objectif étant les modes de transposition de structures en de en agni.

  • Titre traduit

    ˜"œEquivalents" agni of french construction "in" : contractive analysis


  • Résumé

    The sémantic-syntactic description of the preposition knew during the last quarter century a renewed interest within various theoretical frameworks. Distinct from the prepositions with meants if not transparencies at last lexcalement partially paraphrasables, the”colourless” prepositions call protocols of specific, description and analysis, all the more specific, in addition, that our point of view is guided by a prospect contrastivist. The first part of the thesis proposes to study the various theoretical approaches of the prepositional category: distributionnalism, semantic guillaumienne, semantic cognitive. The second part proposes a systematic description of the syntagms in, distinguishing the structures binominals(SN1 of SN2), structures X of + infinitive, structure X of + adjectival and structures X of + adverb starting from a major distinction between a first unit of employment not contextuellement constrained. Beyond syntactic specificities of each one of these structures, highlighted need for dissociating, in the plan semantic, -employment where interpretation, accessible in a narrow cotexte, results from the report drawn up by the preposition on the basic of sémantico-referential property of the components which it links, employment where interpretation requires a broad cotexte, even an extralinguistic context. The third part is properly a contrastivist. It is based on the description of language agni, its typological localization and its principal phonological, morphological and syntactic charactaristics like on the installationof the corpus of reference(starting from recording on the ground, in Ivory Coast, in the villages of Akounougbé, Abiaty and Adiman). It develops then, from the particular point of view implied by our subject, of objective to examine the modes of transposition of structures in in agni.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 383-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6921
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.