Antun Radić et la genèse du mouvement paysan croate (1868-1905)

par Edi Milos

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Paul Bled.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au tournant des XIXe et XXe siècles, au travers de ses travaux et de ses activités, Antun Radić (1868-1919) mobilise ses efforts pour donner un nouvel élan au mouvement national croate qui s'épanouit dans les territoires méridionaux de la Monarchie des Habsbourgs. Convaincu que la paysannerie est l'incarnation de la nation, il s'emploie à instruire le monde rural pour le préparer au combat contre la domination étrangère. Progressivement, il bâtit un système d’idées fondé sur la conservation des structures traditionnelles et de la culture des campagnes, comme sur la solidarité slave, qui soutiendra la naissance du Parti populaire paysan croate en 1904, longtemps condamné à la marginalité mais qui jouera un rôle de premier plan dans le Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes après la Première Guerre mondiale.

  • Titre traduit

    Antun Radić and the genesis of the croatian peasant movement (1868-1905)


  • Résumé

    At the turn of the 19th and 20th centuries, Antun Radić (1868-1919) mobilizes his efforts through studies and activities to give a new breath to the national croatian movement, which flourishes in the southern parts of the Habsbourg Monarchy. Convinced that the peasantry is the nation’s incarnation, Antun Radić applies himself to educate the rural areas in order to prepare the peasants to fight against foreign rule. Progressively, he devises a system of ideas based on the conservation of rural areas' traditional structures and culture, and on slavic solidarity, which will support the creation of the Croatian popular peasant party in 1904. Long marginalized, the party will play a major role in the Kingdom of the Serbs, Croats and Slovenes after the First World War.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (527 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.478-517. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6915
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.