Paul Valéry et les autres : l’écriture du châtiment dans les Cahiers et la correspondance (1900-1912)

par Fabienne Mérel

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Jean-Yves Tadié.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    En 1892, Paul Valéry a tenté de se défaire de l'emprise des autres et de la littérature. Il a alors entrepris avec ses "Cahiers" une œuvre autarcique, à l'ambition scientifique, portant essentiellement sur le fonctionnement de l'esprit. Pourtant, la recherche épistémologique, en prenant comme point de départ le Moi de l’auteur, devient un outil d'introspection permettant à l'écrivain de décrire les multiples aspects de sa personnalité et de définir sa singularité. Il s'agit pour lui de se prouver qu’il ne peut être confondu avec le reste des hommes. L'écriture des "Cahiers" et de la correspondance révèle ainsi les difficultés posées par la relation à l’autre. Autrui y apparaît souvent comme le semblable qu'il faut rendre étranger à soi, le rival intellectuel qu'il faut combattre, le lecteur qu'il faut congédier. C'est pourquoi l'écriture intime valéryenne a une fonction polémique et agonique : à défaut de pouvoir supprimer les autres, il faut châtier par le verbe. C'est en cela aussi que cette écriture acquiert un indéniable statut littéraire. Son style, l'imaginaire qui la nourrit, la tradition sur laquelle elle s'appuie, méritent d’être étudiés. Notre étude se propose d'analyser d'abord les formes empruntées par Valéry à la tradition littéraire (discours du moraliste, pamphlet) pour condamner autrui, puis le caractère offensant de sa parole qui passe par l'insulte et l'expression du dégoût, enfin les manifestations de sa cruauté et de son sadisme.

  • Titre traduit

    Paul Valéry and the others : his way of writing the punishment in the Cahiers and his letters (1900-1912)


  • Résumé

    In 1892, Paul Valéry tried to get rid of the ascendancy over the others and literature. Then he began, with his "Cahiers", a personal work for a scientific purpose, which mainly traited of mental life. However, choosing himself as the starting point of his epistemologic search, the author becomes his own subject. So he describes the multiple aspects of his personality and gives an idea of his singularity. For him, the matter is to proove to himself that he is not similar to all men. Valéry's writing of the "Cahiers" and his letters shows many problems staten by the relationships with the others. Mostly, the others appear as fellowmen who must be changed into aliens, as intellectual rivals who must be fought, as readers who must be dismissed. Therefore, valéry's writing has polemical and destructive functions : instead of indeniable literary statute. The style, the imagination that nourishes it, the literary tradition on which it depends, have to be studied. At first, our study will analyse shapes borrowed by Valéry from literary tradition to condemn the others, then his offending language, at last marks of his cruelty and sadism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (547 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 528-536. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6906

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10702
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.