En Gaule à la Tène finale : stratégies, tactiques et techniques celtiques de la guerre (de la Tene D1 à la romanisation - IIè/ -Ier siècle av. J.-C.)

par Alain Deyber

Thèse de doctorat en Histoire ancienne

Sous la direction de André Laronde.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    On a abondamment traité de l’art militaire des Grecs et des Romains, mais très peu de la guerre en Gaule. Pourtant, c’était un phénomène quasi permanent. Des générations d’historiens ont expliqué sa présence par le jeu des événements. A ces causes directes, ils en existaient des plus profondes : longues traditions guerrières aboutissant parfois à un hallucinant carnage, conceptions religieuses exaltant le héros, société dont les fondements reposaient sur une « économie de la guerre », le tout sur fond de conflit avec l’étranger. C’est toute l’organisation sociale, c’est le système même des civitates qui est tendu vers la guerre. L’art de la guerre à La Tène D a visiblement connu de profondes mutations par rapport à la période antérieure :mise en place d’un processus de décision, structuration des forces, accroissement des effectifs, développement d’un art du commandement sur fond de préoccupations stratégiques et leur traduction tactique modifiant la manière traditionnelle de combattre. On perçoit mieux comment les Gaulois voyaient, pensaient et faisaient la guerre : la diversification de l’armement accompagne le développement des armes tactiques et, en particulier, celui des troupes montées; dans l’infanterie, substitution partielle de formations plus légères et mobiles à l’antique phalange ; développement des fortifications et balbutiements dans l’art de la poliorcétique. Des nobles tentent de détourner cette force naissante à leur profit, faisant de la guerre une activité de professionnels et non plus un spectacle d’amateurs en quête d’émotions fortes. Et si la guerre en Gaule n’était pas un simple fait de civilisation, mais le fondement même de la société gauloise ?

  • Titre traduit

    Celtic strategies, tacties and techniques of war in Gaul during the late La Tène period (from La Tène D1 to the romanization - IInd / Ist centuries BC)


  • Résumé

    The Greeks and the Romans’ military art have regularly been studied, but very few have been the researches on war in Gaul. Yet, war was almost a permanent phenomenon. Generations of historians have explained its presence by associating it with a mere series of events. One must nevertheless examin other, deeper, and less direct causes. Among these, one has to mention long war traditions resulting in amazing massacres, religious conceptions wich glorify heroes and extreme sacrifice, a society based on a genuine « economy of war » , in a background of conflicts with foreign nations. The whole social organization, the very system of emerging civitates, is war-bound. The art of war during the La Tène D obviously met deep mutations when compared to the previous period : gradual enforcement of a codified decision precess, organization of the forces, inceasing manpower, development of the art of commanding in a context of strategic concerns which, on the battlefield, modify fighting techniques. One thus understands better how the Gaul considered, thought or made war : the diversification of armament precedes or goes along with the development of tactical weapons, and particularly of mounted troops. In infantry, the ancient Greek phalanx is replaced by lighter and more mobile units. Fotifications increase in number and the art of poliorcetics emerges gradually. A few noblemen attempt to take over this emerging force, turning war into a profession instead of an amateurish performance for the sake of excitement. What if war in Gaul wasn’t a mere feature of civilization , but, on the contrary, the very basis of Gaul society ?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Éd. Errance à Paris

Les Gaulois en guerre : stratégies, tactiques et techniques : essai d'histoire militaire, IIe-Ier siècles av. J.-C.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (457 f.)
  • Annexes : 562 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6896

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10744
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Éd. Errance à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les Gaulois en guerre : stratégies, tactiques et techniques : essai d'histoire militaire, IIe-Ier siècles av. J.-C.
  • Dans la collection : Collection des Hespérides
  • Détails : 1 vol. (526 p.)
  • ISBN : 978-2-87772-397-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 452-486. Notes bibliogr. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.