La franc-maçonnerie parisienne sous le Second Empire (1852-1870)

par Laurence Grégoire

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    La franc-maçonnerie est selon l'Encyclopédie Larousse une "association en partie secrète de personnes qui professent des principes de fraternité, se reconnaissent entre elles à des signes et à des emblèmes, et se divisent en groupes appelés loges". On peut s'interroger sur le devenir de celle-ci à Paris entre 1852 et 1870. Le choix d'une telle période s'inscrit dans une volonté de revalorisation du second Empire souvent oublié. S'interroger sur la situation de la franc-maçonnerie au sein de la capitale amène également à se poser de multiples questions. Existe-t-il une singularité parisienne au niveau des loges étudiées ? La proximité du pouvoir impérial a-t-il pu avoir des incidences ? Remarque-t-on des caractéristiques sociales notables ? Pour mener ce travail, le chercheur bénéficie outre ses propres investigations d'oeuvres importantes sur lesquelles il peut s'appuyer. Il faut signaler ainsi l'étude effectuée par Vincent Wright et Sudhir Hazareesingh sur les loges du Grand Orient à la veille de la IIIème République. Cette approche provinciale dresse le tableau des ateliers provinciaux pendant une partie de l’Empire et permet de nombreuses comparaisons en même temps qu'une mise en perspective utile par rapport à la situation parisienne. Celle-ci a été de surcroît abordée sous plusieurs aspects par André Combes lors d'Histoires générales mais aussi par le biais d’articles ponctuels. Cette thèse sur la Franc-maçonnerie parisienne sous le second Empire s'intéresse donc aux traits distinctifs de celle-ci tout en cherchant à y distinguer les différentes tendances oscillant entre continuités et changements.

  • Titre traduit

    ˜The œParisian Free Masonry under the Second Empire (1852-1870)


  • Résumé

    The free masonry is according to the Larousse Encyclopaedia "an association partly secret of people that profess brotherhood views, identify themselves by signs and emblems and are divided in groups called freemason's lodges". We might question about the free masonry's development in Paris between 1852 and 1870. The choice of this period is related to the will to emphasise the importance of the Second Empire, often forgotten, because encircled between the First Empire, presented as glorious, and the birth of the Third Republic. To wonder about the situation of the free masonry within the French capital also brings up many questions. Is there a Parisian remarkablneness in the free mason's lodge studied ? Could the proximity of the imperial power have some incidence ? Can we remark social characteristics worthy of note ? To conduct this work, the researcher profits of his own investigations as well as important work on which he can learn on. One must point out Vincent Wright and Sudhir Hazareesingh's study on the Grand Orient's lodge, just before the Third Republic. This approach raises the picture of the provincial lodge's situation during a part of the Empire and allows many comparisons. It also puts a useful outlook regarding the Parisian situation. This situation was tackled under several points of view in general History books as well as punctual articles. My thesis on the Parisian free masonry under the Second Empire studies three distinct characteristics, by searching and distinguishing the different tendencies fluctuating between continuity and changes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (597 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 475-545. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6892

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10483
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.