Corps et sens de la différence : une dialectique concrète de la signification selon Husserl, Lévinas et Merleau Ponty

par Matthieu Dubost

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue en 2008

à Paris 4 .


  • Résumé

    Pour Husserl comme pour Lévinas et Merleau-Ponty, il existe une unité indissoluble de la relation entre le corps, le sens et la différence. Cette alliance est permanente même si c'est avec Lévinas et Merleau-Ponty qu'elle trouve sa cohérence la plus forte. Contre une pensée séparatrice et abstraite, il faut soutenir qu'aucune de ces trois notions n'est autonome et que c'est l'économie interne de cette relation qu'il faut penser pour en éprouver la cohérence et en comprendre les termes. Cette philosophie s'oppose notamment à certaines intuitions selon lesquelles le corps serait une entité fixe et délimitée, tout comme le sens, l'identité et sa différence. Au contraire, il s'agit d'affirmer qu'on a affaire ici à un système en dehors duquel ces trois termes perdent toute signification. A partir d'un ensemble d'intuitions et de questions héritées de Husserl, les démarches de Lévinas et de Merleau-Ponty se complètent pour décrire l'aventure du sens, chacune de ces philosophies compensant au moins en partie les difficultés de l'autre. L'étude de cette alliance révèle aussi que ce système est dynamique. Il s'agit donc de penser une dialectique concrète qui fasse apparaître le passage comme ce qui constitue le sens, nourri de son rapport au corps et à la différence. C'est par la phénoménologie ou la description minutieuse de cette intrigue que l'on perçoit le système corps-sens-différence comme un axe central de ces trois philosophies qu'il permet de relire et de relier.

  • Titre traduit

    Body and Meaning of Difference : a Concrete Dialectics of Meaning According to Husserl, Lévinas and Merleau-Ponty


  • Résumé

    A concrete dialectics ofmeaning according to Husserl, Lévinas and Merleau-Ponty For Husserl as well as for Lévinas and Merleau-Ponty, there is an indissoluble unity of the relationship between body, meaning, and difference. This union is permanent, even if Lévinas and Merleau-Ponty give it stronger coherence. Against separative and abstract thinking, it should be maintained that none of these three notions is autonomous, and that the coherence and the terms of this relationship can be understood by examining its internal organization. This is in particular opposition with certain intuitions that the body is a fixed and delimited entity, in the same way as meaning, identity and its difference. On the contrary, we are dealing with a system outside which these three terms cease to mean anything. Starting from a set of intuitions and questions inherited from Husserl, Lévinas' and Merleau-Ponty's approaches complete each other to describe the venture of meaning, each of these philosophies compensating, at least partly, the difficulties of the other. Studying this union also reveals that this system is dynamic. One has to think of it as concrete dialectics revealing evolution to be what constitutes meaning, fed by its relationship to body and difference. It is through phenomenology or a minute description of this connection that one can perceive the body-meaning-difference system as a central axis for these three philosophies, which can then be related and reread.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (476 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.445-476

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6885

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10477
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.