La théâtralité de la peinture murale post-byzantine : XVe - XVIIe siècles

par Ştefana Pop-Curşeu

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Martine de Rougemont.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .

  • Titre traduit

    The Theatricality of Post-Byzantine Mural Paintings : 15th-17th Centuries


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En s’appuyant sur une méthode comparatiste spécifique de l’iconographie théâtrale, la présente thèse se propose de circonscrire la théâtralité de la peinture murale post-byzantine. Les exemples choisis se situent entre les XVe-XVIIe siècles et proviennent surtout de la principauté roumaine de Moldavie. La matière est divisée en deux parties (L’Église et le théâtre, Byzance et ses héritiers européens ; Le monde post-byzantin sous le signe de la théâtralité : personnages peints – personnages de théâtre). La première partie, historique, analyse la relation parallèle de l’Église au théâtre et à l’image, afin de dégager des positions idéologiques convergentes. La deuxième partie du travail, analytique et conçue en écho à la première, prend des échantillons typiques du vécu de la foi, qui appartiennent au patrimoine commun de la chrétienté occidentale et orientale (et cela justifie la visée comparatiste dans laquelle ils sont abordés) et qui ont donné naissance à de riches cycles artistiques (picturaux, dramatiques, narratifs) : il y a tout d’abord trois saints représentatifs (St Jean-Baptiste, St Georges, St Nicolas), ensuite c’est la vie de la Vierge qui est abordée, et le parcours herméneutique s’achève avec la Passion du Christ, extrême de la tension dramatique et point de non-retour de l’analyse. Un même principe d’analyse est respecté tout au long de la thèse : identification des sources (Bible, écrits apocryphes) qui ont nourri les récits de vie des saints personnages ; incursion dans l’histoire de leur traitement plastique et scénique ; présentation des cycles de fresques moldaves, toujours mis en miroir avec des représentations de théâtre médiéval occidental.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (832 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 778-827

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 409
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11459
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.