L'ajustement indien : les villages du Coropuna (Arequipa, Pérou) au 18e siècle

par Frédéric Duchesne

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Thérèse Bouysse Cassagne.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le Condesuyos d’Arequipa, province péruvienne isolée et déshéritée qui, à l’époque coloniale, se dessine autour du volcan Coropuna, est mal connu de l’Histoire. Un événement, un seul dans toute cette période, retiendrait l’attention d’un historien en quête de spectaculaire : la révolte des Indiens idolâtres d’Andagua entre 1745 et 1752. Le procès, mené par les autorités provinciales pour réprimer ce soulèvement offre un portait de la société villageoise des terres du Coropuna au 18e siècle, où l’on observe l’articulation du monde indien à la société coloniale, thème central de cette étude. Les villages du Coropuna au 18e siècle, compris à la lumière de leurs héritages culturels et de leur histoire sur la longue durée, sont envisagés à travers les réalités démographiques et économiques, les relations des Indiens aux autorités et le phénomène religieux. Mais au-delà d’une simple monographie, il s’agit d’observer les acteurs de cette société au quotidien, d’analyser les trajectoires de vie et les relations sociales. Au sein de ce microcosme se distinguent également les mécanismes d’ajustement qui façonnent l’Indien tout au long de l’histoire coloniale.

  • Titre traduit

    The Indian : fitting onto colonial world : villages of Coropuna (Arequipa, Peru) in the 18th century


  • Résumé

    The Condesuyos of Arequipa is an isolated and deprived Peruvian province, which used to stand out all around the Coropuna volcano during the colonial era but remains almost unknown to History. The only event that would catch the attention of an historian in search of something spectacular might be the revolt of the idolatrous Indians of Andagua between 1745 and 1752. The legal action taken by the provincial authorities to repress this uprising shows a picture of the villager society of the Coropuna lands in the 18th century in which we can notice – and this is the central topic of this study – the Indian world articulating itself to the colonial society. These villages, in the light of their cultural heritage and long-term history, are considered through demographic and economic realities, relations between the Indian and the authorities as well as religious phenomena. Beyond being a simple monograph, this work depicts the actors of this society on a daily basis and analyses the various paths of life and social relationships. In the heart of this microcosm, the way the Indian will fit (but also will be fitted) onto this world is noticeable throughout colonial history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (480 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 463-475

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11432
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.