La fabulation et la figuration de l'altérité dans le cinéma brésilien contemporain : Cidade de Deus, du livre au film

par Amaranta Cesar dos Santos

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Michel Marie.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .


  • Résumé

    L’adaptation cinématographique de Cidade de Deus, roman de Paulo Lins paru au Brésil en 1997, témoigne d’un processus de traduction culturelle : du livre de Paulo Lins au film homonyme de Fernando Meirelles et Kátia Lund, sorti en 2002, s’opère un passage du récit (littéraire) comme fondation d’une identité culturelle au récit (filmique) comme construction d’une altérité. Ce processus ne s’achève qu’à la réception du film où sa construction d’un « Autre » est mise en crise. La présente thèse trace le parcours de cette traduction culturelle. La première partie est consacrée à l’analyse de Cidade de Deus, le roman, en tant que prise de parole. La deuxième partie s’attache à démontrer comment le film, à travers la fabulation et la figuration de l’altérité, constitue une reprise de la parole. La troisième partie est une réflexion sur la réception critique de l’oeuvre cinématographique comme espace de réappropriation de la parole. Dans ce parcours, la notion d’altérité est mise en évidence comme un outil d’analyse qui permet de penser le cinéma comme lieu d’articulation de différences culturelles, et qui propose la mise en question du lien entre cinéma, identité et nation.

  • Titre traduit

    Fabulation and figuration of otherness in contemporary bresilian cinema : Cidade de Deus, from the novel to the film


  • Résumé

    Film adaptation of Paulo Lins’ novel, Cidade de Deus, published in Brazil in 1997, implies a process of cultural translation: from Paulo Lins’ novel to Fernando Meirelles and Kátia Lund’s homonym film, released in 2002, (literary) narrative as a foundation of cultural identity becomes (film) narrative as a construction of otherness. This process is only accomplished at the time of film reception, when its construction of the « other » is challenged. The present thesis draws the path of this cultural translation. The first section is dedicated to the analysis of Cidade de Deus, the novel, as a “capture of speech”. The second section intends to demonstrate how the movie constitutes a “recapture of speech” through fabulation and figuration of otherness. The third section is a reflection on film’s critical reception as the space where re-appropriation of speech takes place. This work emphasizes the notion of otherness as an instrument of analysis allowing to think cinema as a space of articulation of cultural differences, while questioning the relation between cinema, identity and nation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (417, 252, 118 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 347-370. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.