Les dramaturgies russes immédiatement contemporaines : réinvention du "théâtre documentaire"

par Tatiana Moguilevskaia

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .


  • Résumé

    « Théâtre documentaire » est le nom que s’est donné un mouvement théâtral né en Russie en 1999 et qui réunit de nombreux auteurs, metteurs en scène et comédiens. L’intérêt pour l‘actualité russe de l’époque de Poutine se manifeste avec force dans les créations du théâtre documentaire. Inspirés par la méthode de verbatim proposée par le Théâtre londonien Royal Court, les auteurs russes ont développé leurs propres procédés de saisie du monde qui les entoure. L’objectif de cette thèse est de tracer les grandes lignes de la poétique du théâtre documentaire russe en comparaison avec le théâtre documentaire « classique », celui d’Erwin Piscator et de Peter Weiss. Nous analyserons le corpus d’une quinzaine de pièces russes à la lumière de l’héritage des classiques du théâtre documentaire afin d’établir en quoi le modèle dramaturgique et les variables adoptées par les auteurs russes diffèrent du modèle du théâtre documentaire précédent et quelles sont les procédures et procédés qui le distinguent. Il s’agit en effet, pour les Russes, de réinventer un théâtre politique qui se maintienne à distance des dogmes idéologiques. Cette dramaturgie oppose au typique le singulier et l’insolite ; au parti-pris idéologique, une étude empirique du réel ; au jugement manichéen, la recherche des nuances et l’évocation de la complexité du monde ; au théâtre didactique, un théâtre qui laisse au spectateur le soin de tirer ses propres conclusions.

  • Titre traduit

    Russian dramaturgies immediatly contemporary : revival of the “documentary theatre”


  • Résumé

    « Documentary theatre » is the name of a theatrical movement born in Russia in 1999 and that brings together many authors, directors and actors. The interest for the russian current events of Putin’s days appearses through their work with great intensity. Firstly inspired by the Verbatim method proposed by the Royal Court Theatre in London, the russian authors quickly developed there own way of grasping the surrounding world. The purpose of this thesis is to give an outline of russian documentary theatre’s poetics regarding dramaturgy in comparison with “classical” documentary theatre (Erwin Piscator and Peter Weiss). We will analyze a corpus of about fifteen russian plays in the light of documentary theatre’s classical heritage, in order to establish in what manners the dramaturgical model and the variations adopted by the russian authors differs from the previous documentary theatre model, and witch are the devices and process that distinguishes them. Indeed the russian authors aim is to reinvent a political theatre that will stay away from ideological dogmas. This dramaturgy contrasts typical with singular and unusual; ideological view point with empirical study of the real; Manichean judgement with quest for nuances and evocation of the world’s complexity; didactic theatre with theatre that allows spectators to draw their own conclusions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (812 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.795-806, index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 410
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11150
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.