Ecrire la peur au temps des guerres civiles : une étude des historiens et mémorialistes contemporains des guerres de religion en France (1562-1598)

par Mathilde Bernard

Thèse de doctorat en Langue, littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Marie-Madeleine Fragonard.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .


  • Résumé

    Au coeur de la tourmente des guerres de Religion et dans les décennies suivantes, nombreux sont ceux qui, en France, ont voulu garder le souvenir de ce qu’ils vivaient. Ils choisissent la grande histoire, ou la narration de Vies ; ils laissent des papiers dont les générations suivantes feront des mémoires. Dans tous ces récits, ils exposent la fureur des temps, et la peur qui étreint tout le monde, peur d’être tué, de voir le monde s’écrouler, ou la France tomber sous la domination de l’étranger. Il ne suffit pas de montrer et de dire ; il faut tâcher de comprendre quand et comment l’humanité a ainsi vacillé. L’espoir immense des humanistes a été violemment déçu. Il faut revenir de cette déception. Aussi, ceux qui gardent la sombre mémoire de leur époque luttent par l’écrit pour redonner à l’homme la volonté de ne pas sombrer, pour l’inciter à dominer des passions qui mettent en péril aussi bien son intégrité, que celle de toute une civilisation, et pour l’aider à retrouver enfin sa dignité menacée. Cette tentative de reconstruction passe par une remise en question des fondements du pouvoir. L’émancipation des hommes est toujours séditieuse.

  • Titre traduit

    Writing Fear During the Civil Wars : A Study of the Historians and Memorialists Contemporaneous with Religious Wars in France (1562-1598)


  • Résumé

    At the height of the Wars of Religion and in the following decades, many are those, in France, who want to keep a record of what they are living through. They choose to write History, or to narrate Lives. They leave papers from which later generations will write memoirs. In all those narratives, they depict the fury of the times and the feeling of fear which everybody is experiencing—the fear of being killed, of seeing the world collapse, or France fall under foreign domination. Showing and telling is not their sole purpose. They endeavour to understand when and why humanity lost its balance. The immense hopes of the humanists were violently shattered. Such disappointment has to be redressed. Those who preserve the memory of this sombre period therefore fight through their writings, in order to save man from sinking into despair, to urge him to dominate his passions—endangering his integrity as well as a whole civilisation— and ultimately, to help him recover his threatened dignity. This attempt at reconstruction comes with a deep questioning of the basis of power. Man’s emancipation always carries sedition.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Hermann éd. à Paris

Écrire la peur à l'époque des guerres de Religion : une étude des historiens et mémorialistes contemporains des guerres civiles en France, 1562-1598


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (595 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 559-595. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11094
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Hermann éd. à Paris

Informations

  • Sous le titre : Écrire la peur à l'époque des guerres de Religion : une étude des historiens et mémorialistes contemporains des guerres civiles en France, 1562-1598
  • Dans la collection : Savoir
  • Détails : 1 vol. (396 p.)
  • ISBN : 978-2-7056-7050-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [357]-391. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.