Raymond Queneau, une formation au modernisme et à la modernité : 1917-1938, lectures fondatrices du récit anglo-saxon des XIXe-XXe siècles

par Lise Bergheaud

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean Bessière.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le présent travail se donne pour objectif d’éclairer les liens entre l’œuvre narrative de Raymond QUENEAU et les récits anglo-saxons qu’il a lus et recensés de 1917 à 1938. Dans un premier temps, un classement raisonné à partir des listes de lectures queniennes nous a permis de délimiter une assemblée de dix auteurs, précurseurs ou emblèmes de la modernité en littérature, dont les écrits entrent en résonance précoce et prolongée avec les textes queniens (Edgar Allan POE, Lewis CARROLL, Joseph CONRAD, Henry JAMES, James JOYCE, William FAULKNER, Gertrude STEIN, Ernest HEMINGWAY, Henry MILLER, Erskine CALDWELL). L’établissement de ce socle empirique nous a permis, dans un second temps, de dépasser les filiations déjà amplement discutées par la critique et, grâce à une confrontation minutieuse des écritures, d’identifier des corrélations plus souterraines, parfois méconnues. C’est dans ce cadre que nous avons cherché à répondre à nos questions : comment QUENEAU inscrit-il sa singularité littéraire dans le terreau d’une poétique moderne qui déstabilise radicalement les composantes de la fiction classique en soupçonnant la viabilité d’une représentation signifiante ? Ou encore : comment QUENEAU, entouré de ses pairs anglo-saxons favoris, figure-t-il littérairement l’ontologie de l’inquiétude face à l’abolition possible du sens du monde et des êtres ?

  • Titre traduit

    Raymond Queneau, the path to modernism and modernity : 1917-1938, seminal readings of nineteeth and twentieth century narratives in English


  • Résumé

    This study aims at clarifying the connections between Raymond QUENEAU’s prose works and the narratives from the English-speaking world which he read and listed from 1917 to 1938. On the basis of a rational perusal of QUENEAU’s reading lists, we first delineated a group of ten writers who announce or epitomize literary modernity and whose writings reveal a concurrence, both precocious and lasting, with the French writer’s own texts (Edgar Allan POE, Lewis CARROLL, Joseph CONRAD, Henry JAMES, James JOYCE, William FAULKNER, Gertrude STEIN, Ernest HEMINGWAY, Henry MILLER, Erskine CALDWELL). This empirical foundation having been firmly established, we were then able to go beyond the links which have been widely discussed in current criticism and to identify less detectable and sometimes underrated relations. Within that framework we investigated several issues : how does QUENEAU express his literary originality against the background of modern poetics where the basic features of classical fiction are thoroughly undermined because of the doubt cast upon the validity of meaningful representation? Once seen in the company of his favourite English-speaking authors, how does Queneau use the art of writing to outline an ontology of anxiety when facing the possible annihilation of both mundane reality and beings?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par H. Champion à Paris

Queneau et les formes intranquilles de la modernité : 1917-1938, lectures du récit anglo-saxon des XIXe-XXe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (579 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 489-550

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11093
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Queneau et les formes intranquilles de la modernité : 1917-1938, lectures du récit anglo-saxon des XIXe-XXe siècles
  • Dans la collection : Bibliothèque de littérature générale et comparée , 87 , 1262-2850
  • Détails : 1 vol. (598 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2074-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [495]-572. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.