El teatro mitológico de Calderón : El monstruo de los jardines : estudio y edición crítica de la obra

par Tatiana Alvarado Teodorika

Thèse de doctorat en Études hispaniques et latino-américaines

Sous la direction de Ignacio Arellano et de Pierre Civil.

  • Titre traduit

    Le théâtre mythologique de Calderón : "El monstruo de los jardines" : étude et édition critique de l'oeuvre


  • Résumé

    Cette thèse se centre sur le théâtre mythologique espagnol du XVIIe siècle, plus précisément sur l'importante production dramatique de Pedro Calderón de la Barca, dramaturge emblématique de cette période, qui nous a laissé des centaines d’œuvres d’ordre religieux, de cape et d’épée et d’ordre mythologique. L'étude porte en particulier sur une oeuvre très peu connue, « El monstruo de los jardines », pièce mythologique dont la date de composition s’approche de 1661. Pour cette étude, nous avons creusé dans les modèles antiques qui servent de source d’inspiration aux poètes baroques ; ainsi la connaissance de la mythologie classique, des philosophes classiques, mais aussi la connaissance des mythographes de la Renaissance s’avèrent impératives. Nous nous sommes donc appuyée sur des oeuvres littéraires du Siècle d'Or espagnol, sur des œuvres d’auteurs latins qui ont inspiré l’auteur et sur des œuvres du « Siècle d'Or grec ». L’analyse de la pièce prend constamment en compte d'autres comedias mythologiques de l'auteur pour visualiser le monde mythologique caldéronien dans son ensemble. Mis à part l’étude littéraire, nous présentons une étude musicale, preuve de deux représentations de la comedia, l’une en Espagne, l’autre à La Plata (actuelle Bolivie), au début du XVIIIe siècle. En ce qui concerne le travail d’édition, nous avons considéré les deux manuscrits existants de la pièce ainsi que douze autres témoignages pour établir les variantes du texte. Nous avons aussi proposé la ponctuation (rappelons que la ponctuation de l’époque diffère de l’actuelle) et nous avons éclairé la lecture avec des notes de bas de page d’ordre lexical, intertextuel et éditorial.

  • Titre traduit

    Calderón’s mythological theatre : “El monstruo de los jardines” : analysis and critical edition of the play


  • Résumé

    This dissertation tackles 17th century Spanish mythological theater and more precisely the considerable dramatic work of Pedro Calderón de la Barca, an emblematic playwright of that period who wrote hundreds of religious, mythological, and cape and sword plays. This study focuses on a little-known mythological play, “El Monstruo de los jardines”, written around 1661. For the sake of this research, we searched into the antique works that inspired baroque poets. Referring to classical mythology, classical philosophers, and Renaissance mytholographers thus appeared to be compulsory. That is why we based our study upon Spanish Golden Century literary works, works by Latin authors, and “Greek Golden Century” works. The play analysis systematically takes into account the author’s other comedias so as to have a global perspective on Calderón’s mythological world. Besides the literary study, we present a musical study which is a proof of two performances of the comedia, one of which took place in Spain and the other in La Plata (what is today Bolivia) at the beginning of the 18th century. As for the editing work, we took into account the play’s two existing manuscripts as well as twelve other testimonies to determine the text’s variants. We also suggested punctuation (bearing in mind that today’s punctuation differs from that of that period). We also shed light on the text by adding footnotes that contain lexical, inter-textual and editing information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (415 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-207.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.