L'activité de prise de notes en situation de cours : comparaison des pratiques d'étudiants de Français langue maternelle et de Français langue étrangère

par Judith Nyee-Doggen

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sonia Branca-Rosoff.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .


  • Résumé

    Envisageant les notes de cours comme un genre d’écrit situé dans un cadre discursif précis pour lequel importent les différents paramètres de la situation, cette thèse confronte le discours oral – en français – d’une jeune enseignante et les notes d’étudiants français et néerlandais. Dans une perspective souvent interdisciplinaire, la prise de notes est étudiée en psychologie cognitive, en linguistique et en didactique. Un bilan de ces travaux est dressé dans la première partie de ce travail. Contrairement à la majorité de ces études qui se situent du co��té des pratiques des scripteurs, l’un des objectifs ici est d’analyser l’interaction entre le discours de l’enseignant – qui, par des indices plus ou moins explicites, guide constamment les noteurs – et la prise de notes des étudiants. Pour mettre en rapport ce discours oral et les notes, plusieurs niveaux d’analyse ont été envisagés dans la deuxième partie : le niveau des unités lexicales, de la proposition, et du texte. Cependant, pour rendre compte de l’activité même des noteurs, des séquences intermédiaires ont été définies par leur rôle pragmatique. La troisième partie est consacrée aux résultats. Ainsi, la réduction opérée par les noteurs a-t-elle été chiffrée et caractérisée. La réaction aux indices déclencheurs donnés par l’enseignant a également été mesurée. Ces analyses ont permis de distinguer différents modes de prise de notes. Si étudiants français et néerlandais divergent sur quelques points, il semble que les différences essentielles sont tout de même individuelles. Quelques suggestions de remédiation ont été amorcées en fonction des types de difficultés rencontrées par les noteurs.

  • Titre traduit

    Note taking in class : a comparative study of practices of French speaking students and students of French as a foreign language


  • Résumé

    Considering notes taken while attending a course as a writing genre anchored in a specific discursive background, the parameters of which are to be taken into account, this thesis confronts the oral discourse of a young teacher (delivered in French) with the notes taken by French and Dutch students. In an often interdisciplinary approach, note taking has been examined in cognitive psychology, linguistics and didactics. The first part of the thesis consists in an assessment of these studies. Contrary to most of these works that rest on the practices of note takers, one of our objectives is to analyze the interrelation between teacher's discourse – which, through more or less explicit hints, constantly guides the note takers – and note taking. To make this oral discourse and these notes interrelate, several levels of analysis have been considered in the second part: that of the lexical units, of the clause, of the discourse. However, to assess the activity of note taking itself, intermediate stages have been defined according to their pragmatic role. The last part deals with the results that can be drawn from our studies. The reduction processed by note takers has thus been assessed and qualified. The reaction to the hints given by the teacher and entailing note taking has also been measured. These analyses made it possible to distinguish between different note taking modes. If Dutch and French students differ in their practices on a few points, it appears that the main differences lie in an individual practice of note taking. Some suggestions intending at providing some help to students have been sketched out according to the difficulties met with by note takers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (483 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.