Identification et traitement des expressions idiomatiques à caractère métaphorique

par Mohammed Baghdadi

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Geneviève Gillet.

Soutenue en 2008

à Paris 3 .

  • Titre traduit

    Identification and processing of idiomatic expressions of metaphorical value


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’étude des idiomes pose beaucoup de questions, notamment celles qui concernent leur traitement pour obtenir leurs significations. Le constat est que beaucoup sont en réalité figurés. Ce sont des métaphores qui ont atteint le statut de l’idiomaticité sans pour autant devenir des métaphores mortes. La métaphore constitue, ainsi, un outil de traitement significatif. Il est question dans cette thèse d’un travail portant sur l’identification des idiomes à valeur métaphorique et sur le traitement de cette catégorie dont l’appellation est expression idiomatique se distinguant par la mention de noms de parties corporelles ou de notions abstraites. Comment la métaphore opère t-elle ? La réponse à cette question contredit les idées des théories linguistiques traditionnelles qui ont longtemps considéré que tous les idiomes étaient non-compositionnels. La discussion porte également sur le travail de G. Lakoff (1987) qui a considéré que les expressions idiomatiques sont motivées par des métaphores conceptuelles sous-jacentes de type « A is B ». Ainsi, le traitement des expressions idiomatiques passe nécessairement par l’identification de la métaphore conceptuelle propre à chaque expression. Cependant, ce travail s’avère complexe dans une situation de conversation. De là, l’idée est d’arriver à déchiffrer le sens figuré sans nécessairement passer par la construction de la métaphore conceptuelle. Pour démontrer la motivation des expressions idiomatiques plusieurs arguments ont été proposés. Le choix du lexique (le verbe, la préposition, l’adverbe, etc. ) et l’agencement syntagmatique saillant dans ces expressions sont étudiés. Il est également question de la suffisance ou non du travail linguistique dans le traitement figuré de ce type d’expression. Le recours au domaine conceptuel défini par le savoir conventionnel sur les parties corporelles, les notions abstraites et par leur interaction avec les autres constituants idiomatiques s’avère indispensable pour compléter le travail linguistique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 342-352. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.