Les déclamateurs et la déclamation : de la fin de la République à la seconde Sophistique

par Mathias Berton

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Michel David.

Soutenue en 2008

à Paris 1 .


  • Résumé

    La déclamation est, à Rome, une pratique rhétorique propédeutique à l'éloquence politique à la fin de la République. Les proto-déclamations des orateurs sont intégrées dans le tirocinium fori. Les premières écoles de déclamations latines ont fixé la pratique. Des controverses et des suasoires. Exercice commun aux orateurs et aux rhéteurs, cette pratique a été l'enjeu d'un long conflit pédagogique. Déclamer est tout à la fois une propédeutique, une manière de déterminer, une conduite politique à tenir, mais aussi un art mondain où l'on s'affronte dans les écoles, les cénacles voire les banquets. Cette pratique participe d'une nouvelle donne rhétorique sous le Principat car elle offre une forme rhétorique ", compatible avec le nouveau régime. Les déclamations laissent un espace à la rhétorique quand la rhétorique politique perd de son importance. L'analyse prosopographique montre que la déclamation était une pratique culturelle essentielle commune à toutes les élites sous l'Empire.

  • Titre traduit

    Declamation and declamators : from the last century of the Republic ti the second Sophistic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (686 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 403-414

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 08 : 109

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10866
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.