La causalité des Formes intelligibles dans la philosophie de Plotin

par Alexandra Michalewski

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Luc Brisson.

Soutenue en 2008

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail montre comment la théorie de la causalité des Formes intelligibles (ou Idées) développée dans les Ennéades est une réponse originale aux objections relatives à la possibilité de la participation. Apres avoir exposé comment la pensée de Plotin s'inscrit dans un dialogue avec la tradition médioplatonicienne, notre travail analyse la définition plotinienne du concept de « cause », appliquée aux Formes intelligibles. Celle-ci s' appuie sur une réinterprétation des rapports qui existent traditionnellement entre l'Intellect divin et les intelligibles : les Idées sont elles-mêmes des intellects singuliers qui se constituent éternellement depuis l'Un. Elles sont causes, dans la me- sure où, identiques à l'Intellect, elles sont des êtres parfaits et auto-suffisants. Le dernier moment de notre travail expose la théorie plotinienne de la participation qui repose sur une théorie de la relation modèle-image dans laquelle l'image dépend directement de son modèle pour subsister.

  • Titre traduit

    The causality of intelligible Forms in the phylosophy of Plotinus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 318-346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 08 : 153

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11346
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.