D'un lieu à l'autre : le transfert comme opération créatrice

par Marie-Pierre Garnier

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Éliane Chiron.

Soutenue en 2008

à Paris 1 .


  • Résumé

    D'une part, des objets, des images, des lettres sont transférées d'une maison abandonnée à d'autres lieux, d'autre part, ces objets et ces images sont transformes afin de construire de nouveaux lieux sous forme d'installations. Ce déplacement ou cette transformation qui est aussi une forme de transfert, peuvent avoir lieu parce que les images ou les objets passent à travers un espace intervallaire existant entre les lieux. Ce serait grace à cet intervalle qui serait abyssal puisque apparaissent comme une coupure dans la trame de l’étant, que remonterait un passe très lointain sous forme de fragments enfouis, venant se superposer aux objets ou images présentes, et cette superposition ou ce croisement nous amènerait à retrouver une sorte d'état originaire, peut-être l'instant créateur.

  • Titre traduit

    One place to another : transfer is a catalysis for creation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (339, 109 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-339

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 08 : 69

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10894
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3827
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.