Vers une épistémologie de la théorie informatique

par Magdalena Pradilla

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Christiane Chauviré.

Soutenue en 2008

à Paris 1 .


  • Résumé

    Parler d'informatique est parler d'une espèce de machines appelées « nouvelles» ou « ordinateurs », qui ont transformé radicalement la notion de machine qu'on avait jusqu'alors. L'originalité de ces machines réside dans Ie recours à l’utilisation de la logique, laquelle représente une discontinuité dans la tradition de les concevoir. En devenant ainsi des machines logiques et théoriques, elles ont perdu leur caractère pragmatique de la résolution de problèmes de calcul. Les nouveaux concepts, tels que la calculabilité, qui se trouvent au fondement de l'informatique théorique et pratique ont bouleversé la logique et la mathématique, de même que certaines conceptions du monde. Le but de cette thèse vise à proposer une épistémologie de la théorie informatique autour de I' articulation de ces concepts.

  • Titre traduit

    Towards an epistemology of the information science theory


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (327 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 316-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 08 : 55

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10982
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.