Développement d'outils non-stationnaires pour la mesure de délais variables appliqués aux signaux bioélectriques

par Frédéric Leclerc

Thèse de doctorat en Traitement du signal et des images

Sous la direction de Olivier Buttelli.

Soutenue en 2008

à Orléans .


  • Résumé

    En électromyographie, le recueil des champs électriques du muscle peut se faire à l’aide d’un système constitué d’électrodes appliquées sur la peau. À partir de ces signaux, il est possible d’étudier l’activité musculaire lors d’une contraction grâces à la vitesse de propagation des signaux le long des fibres musculaires. Cependant, les méthodes classiquement utilisées pour réaliser l’estimation de ce paramètre sont appliquées sous hypothèse stationnaire. Cette hypothèse n’est pas vérifiée pour de nombreuses situations de tâches courantes et notamment pour le pilotage en aéronautique ou la conduite de véhicule. Des approches non-stationnaires comme les outils temps-fréquences, temps-échelles ou les techniques de filtrage adaptatif semblent nécessaires pour réaliser le suivi temporel de ce paramètre lors de contractions dynamiques. Dans le cadre d’une collaboration avec l’Institut de Médecine Aérospatiale du Service de Santé des Armées, ces méthodes ont été développées pour une application qui, dans le futur, pourront être utilisées pour évaluer la fatigue musculaire chez le combattant.

  • Titre traduit

    Non stationary tools development for time-varying delay estimation applied to bioelectrical signals


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (120 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-120. Glossaires

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2008-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.