Interaction entre argile ammoniée et molécules organiques dans le contexte du stockage des déchets : cas de molécules à courtes chaînes

par Mathieu Gautier

Thèse de doctorat en Physique et chimie de la Terre

Sous la direction de Fabrice Muller.

Soutenue en 2008

à Orléans .


  • Résumé

    Le devenir des déchets constitue aujourd’hui un enjeu important. L’argile compactée, et plus particulièrement la smectite, est le matériau traditionnel utilisé comme barrière passive en fond de site de stockage. Les lixiviats de déchets sont notamment caractérisés par une importante concentration en ions ammonium et par la présence de nombreuses molécules organiques. Pour limiter la pollution, la barrière doit répondre à deux critères importants : la rétention de polluants et l’imperméabilité. Cette étude s’est intéressée aux interactions entre une montmorillonite préalablement échangée NH4+ et des molécules à courtes chaînes caractéristiques de celles présentes dans les lixiviats. Le travail de thèse a d’abord montré que la présence d’ammonium en cation interfoliaire réduit les capacités d’hydratation de la smectite SWy-2(NH4). L’étude des interactions en méthode « batch » a montré que les acides acétique et formique, l’acétonitrile, le dichlorométhane, le MTBE, le benzène, l’acétone et l’éthanol ne sont pas ou sont très faiblement retenus sur l’argile ammoniée. Au contraire, les acides chloroacétique et oxalique, l’aniline, le formamide et le phénol se fixent selon différents mécanismes. Les interactions avec les acides carboxyliques mettent aussi en évidence une légère dissolution de l’argile et un échange cationique de NH4+ par H3O+ et Al3+, dépendant en particulier de la granulométrie. L’étude de la perméabilité des barrières géochimiques en oedométrie a permis de montrer que l’argile ammoniée et les argiles polluées par des molécules présentent une conductivité hydraulique plus élevée, qui réduit fortement l’efficacité de la barrière.

  • Titre traduit

    Interactions between ammonium clay and organic molecules in waste landfill context : case of short-chain molecules


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (274 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2008-15
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-3143
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.