Segmentation par contours actifs et flux de vecteurs gradients : application à des images de tuffeau

par Laurence Guillot

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Maïtine Bergounioux.

Soutenue en 2008

à Orléans .


  • Résumé

    Le processus de segmentation par contours actifs est une étape de traitement qui délimite les différentes régions d'une image à l'aide de leur frontière. Les inconvénients de cette méthode ont motivé la recherche d'un nouveau champ de force externe non dérivé d'un potentiel : le flux de vecteurs gradients (GVF) défini par C. Xu et J. L. Prince comme la solution d'un problème de minimisation. Nous étudions ici les propriétés mathématiques d'existence et de régularité du flux de vecteurs gradients. Ensuite le GVF combiné avec le modèle des contours actifs géodésiques par N. Paragios et al. Conduit à une équation de Hamilton-Jacobi dont nous montrons l'existence et l'unicité d'une solution de viscosité. Nous implémentons ce modèle en utilisant dans un premier temps un schéma explicite puis un schéma de type AOS (« Additive Operator Splitting ») et l'appliquons à des images de tuffeau obtenues par microtomographie aux rayons X, afin d'identifier les différents composants de la pierre.

  • Titre traduit

    Segmentation by active contours and gradient vector flow : application to tuffeau images


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2008-13
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.