Elaboration de nouveaux inhibiteurs mixtes ECA/ECE pour le traitement de l'hypertension

par Catherine Gomez

Thèse de doctorat en Chimie et physicochimie des composés d'intérêt biologique

Sous la direction de Gérald Guillaumet et de Sabine Berteina-Raboin.

Soutenue en 2008

à Orléans .


  • Résumé

    Les inhibiteurs mixtes de l’ECE et de l’ECA constituent une classe thérapeutique originale qui intervient dans la régulation de l’hémodynamique, en bloquant en amont la production de puissants vasoconstricteurs tels que l’angiotensine II et l’endothéline-1. Ces deux peptides sont générés, respectivement, grâce à l’enzyme de conversion de l’angiotensine II et de l’endothéline-1. En inhibant leur action, les agents thérapeutiques mixtes récents (1970) prennent ainsi une part importante dans le traitement de l’hypertension. Le premier type d���inhibiteurs porte un groupement phosphoré qui se lie au zinc présent dans le site actif de l’enzyme. Ces composés peptidiques, qui possèdent une certaine stéréochimie, ont été synthétisés via des réactions de substitution, de couplage peptidique et d’hydrogénolyse. Les premiers résultats pharmacologiques montrent que seule une activité vis à vis de l’enzyme de conversion de l’angiotensine est décelée. La seconde partie de ce travail présente la synthèse de dérivés cycliques, constitués de cinq ou six chaînons, et qui assurent une chélation au zinc grâce aux groupements carbonyles. Ces molécules sont obtenues en fonctionnalisant l’acide barbiturique ainsi que l’hydantoïne. Grâce à des réactions d’acylation et d’alkylation notamment, un premier composé final a pu être généré mais son inhibition, testée sur l’ECA, est encore faible et nécessite des modulations pour converger vers une activité mixte.

  • Titre traduit

    Design of new ACE/ECE dual inhibitors for the treatment of hypertension


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-228

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2008-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.