Analyse diachronique de la variation sociolinguistique à partir de deux corpus orléanais

par Annie Vaslin-Chesneau

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gabriel Bergounioux.

Soutenue en 2008

à Orléans .


  • Résumé

    A partir de la comparaison entre deux corpus collectés auprès des mêmes locuteurs à quarante années de distance, il a été procédé à une étude linguistique variationniste. Dans le cadre d'un module de la nouvelle enquête ESLO2 du Laboratoire Ligérien de Linguistique (2002-2010) un échantillon de dix personnes a été constitué en sollicitant des témoins ayant participé à l'Enquête Socio-Linguistique à Orléans (ESLO1 - 1968-1970). Il s'agissait de mettre à l'épreuve l'hypothèse selon laquelle un locuteur conserverait à l'identique sa pratique linguistique au cours de sa vie. Après collecte et transcription (sous Transcriber) des enregistrements, la recherche s'est centrée sur les points suivants : (i)la variation du lexique (catégorisation sociale, technologie, français dit familier) (ii)l'usage des deux éléments de la négation verbale et (iii)les différents types de liaison (enchaînée, non enchaînée, après une pause). Avec le souci de mettre à disposition de la recherche linguistique un corpus constitué suivant les règles de l'art, cette thèse met en évidence la présence d'une variation diachronique chez tous les locuteurs, avec des différences selon l'origine et la trajectoire.


  • Résumé

    A variationist linguistic survey was carried out using audio recordings of the same participants over a forty year period. As part of a new ESLO2 survey, organised by the Ligerien Linguistic Laboratory (2002-2010) a sample of ten people was selected. All ten had previously participated in a Socio Linguistic Survey at Orleans, France, called ESLO1. I sought to examine the following hypothesis ; that a person maintains the exact same linguistic practices throughout a lifetime. I organised the recordings and then transcribed them using "Transcriber". The following points formed the basis or my research : (i)Changes in lexicon (social grouping, technology, "colloquial" French) (ii)Use of both element forming the negative in French (ne. . . Pas)(iii)The different types of variable liaison employed (linked, non linked, with a pause). I was conscious of providing a body of research that respects the standards demanded by linguistic. My thesis clearly shows the presence of a diachronic variation for all the ten participants with differences depending on background and career.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (253, 411 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2078
  • Annexes : Bibliogr. f. 234-253

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.