Intellectuels et pouvoirs au coeur de l'Aufklärung palatine. Georg Christian Crollius (1728-1790) et ses relations

par Charles-Henri Depezay

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Jean-Pierre Vittu.

Soutenue en 2008

à Orléans .


  • Résumé

    On ne peut appréhender le concept d'Aufklärung sans prendre en compte l'alliance entre les souverains des Etats du Saint Empire et les intellectuels allemands. Une telle allliance permet aux premiers d'organiser selon leurs intérêts les Arts et les Sciences, et d'utiliser la sociabilité intellectuelle pour accroître leur prestige. Les intellectuels allemands s'accommodent de ce contrôle car le gouvernement leur attribue des moyens financiers et logistiques pour mener à bien leurs travaux et il leur délègue une partie de son pouvoir. Aussi, l'existence d'un pouvoir intellectuel apparaît problématique si l'on considère les Aufklärer comme de simples rouages de l'appareil étatique. Ce travail aborde, par le biais des correspondances, des périodiques et des ouvrages savants, l'exemple de l'Académie des Sciences de Mannheim, dont l'objectif prioritaire à sa création est la célébration de la dynastie Wittelsbach et de ses Etats. Les historiens palatins jouent de leur statut pour s'imposer comme médiateurs entre le Pouvoir politique et le lectorat. Ils constituent une élite critique pour laquelle la sociabilité intellectuelle est l'espace d'une affirmation sociale et politique, au moment où le développement d'une opinion publique met à mal leurs positions.


  • Résumé

    We can not really grasp the concept of Aufklärung without considering the alliance between the sovereigns of the States in the Holy Roman Empire and German intellectuals. Such an alliance enables the sovereigns to organize Arts and Sciences according to their interests and to use intellectual sociability to expand their influence by circulating their representations. The German intellectuals put up with that srutiny as the government allocates funding and logistics to carry out their work and it also delegates them some of its power. Also the existence of an intellectual power seems to be problematic if we consider the Aufklärer as mere workings of the state apparatus. Following this issue, this work studies through learned correspondences, journals and books, the example of the Academy of Sciences of Mannheim, whose objective in its creation is the celebration of the Wittelsbach dynasty and its states. Thanks to their status, the historians of Palatinate become mediators between the political power and the public. In conjunction with the administrative circles, they typify a critical elite, which uses intellectual sociability as a space for a social and political expression, when the developpement of a public opinion undermines their stance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (522 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 494-512

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.