Etude de la virulence de quatre souches de Chlamydophila abortus et de l’efficacité du vaccin vivant 1B dans différents modèles murins

par Amel Bouakane

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Annie Rodolakis.

Soutenue en 2004

à Rennes, ENSAR .


  • Résumé

    L’étude de la virulence de quatre souches particulières de Chlamydophila abortus présentant des variations antigéniques vis-à-vis d’antigènes majeurs des chlamydia et isolées d’avortements ovins et caprins a été recherchée dans un modèle murin à travers trois aspects : l’avortement, le taux de colonisationindividuel placentaire et fœtal, ainsi que la réponse immunitaire par l’induction de l’IFN_y, cytokine importante dans le maintien de la gestion. Les résultats de cette étude ont révélé que le processus d’avortement n’était pas seulement lié au nombre de bactéries, ainsi qu’un comportement différents de ces souches chez la souris, c’est pour cela que la protection du vaccin vivant 1 B a été vérifié dans ce même modèle vis-à-vis de ces souches qui était efficace, mais qui en plus a confirmé la différence de leurs comportement chez la souris. Par la suite l’efficacité du vaccin vivant 1B a été également prouvée vis-à-vis de deux souches de Chlamydophila pecorum, sur un pool d’organes dans le modèle murin.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. (119-141 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 154
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.