Interférences à deux photons à 1550 nm pour les communications quantiques

par Pierre Aboussouan

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Pascal Baldi.


  • Résumé

    Cette thèse présente l’étude et la réalisation d’une expérience d’interférence à deux photons de type Hong-Ou-Mandel appelé aussi coalescence des photons. L’originalité de notre travail réside dans l’utilisation de deux sources de photons uniques annoncées indépendantes dont le fonctionnement requiert l’utilisation de guides d’ondes intégrés sur un substrat de niobate de lithium polarisé périodiquement (PPLN). Les photons acteurs de l’interférence sont créés par génération paramétrique à la longueur d’onde de 1550 nm nous assurant ainsi une compatibilité avec le réseau des fibres optiques télécom. Les guides PPLN présentent l’avantage majeur d’avoir une forte efficacité de conversion, mais ils permettent également de récolter aisément les photons à l’aide d’une fibre optique. Le travail effectué nous a conduit à étudier le comportement des guides dans différents régimes de fonctionnement : continu et impulsionnel. En effet, comparativement aux expériences de coalescence réalisés part le passé, nous avons choisi de travailler en régime picoseconde afin de faciliter l’obtention de l’interférence en regard de la synchronisation électronique et du filtrage a effectué. Les visibilités obtenus (99%) sont proches des limites théoriques et ces résultats montrent que le protocole expérimental mis en place peut devenir l’un des éléments clés des futurs protocoles des communications quantiques utilisant les phénomènes de coalescence.

  • Titre traduit

    Two photon interference at 1550 nm for the quantum communications


  • Résumé

    This thesis presents the study and the realisation of a Hong-Ou-Mandel two-photon interference experiment, also known as photons coalescence. The originality of our work concerned is attached to dealing with two separate sources of independent unique photons whose operative mode requires using guide beams integrated on a periodically polarised lithium niobate substratum (PPLN). The photons, actors of the interference work, are created by parametric down conversion to 1550 nm beam wavelength insuring a compatibility with the telecom optic fibres network. The PPLN guides are particularly profitable because of their very strong conversion efficiency, but they also allow easy photons harvesting through an optic fibre. The work undertaken led us to study the guide’s behaviour under different office regimes: continuous and impulsional. In fact, and in comparison to coalescence experiments formerly realised, our option was to perform in a picosecond’s regime, aiming to obtain more easily the interference in regard of the electronic synchronisation and the strain filter to be realised. The 99 % visibilities, thus obtained are very close to the theoretical limits, and these results demonstrate that the experimental procedure realised can be one of the key elements of future quantum communication protocols exploiting the coalescence phenomenon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-222. Index p. 223-234. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08NICE4087
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.