Le microchimérisme foetal chez la femme urémique avant et après transplantation rénale

par Laetitia Albano

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Jean Gugenheim.


  • Résumé

    Le microchimérisme (Mc) foetal est retrouvé fréquemment dans le sang périphérique, les organes solides (les reins, le coeur, les poumons) mais également la moelle osseuse et les ganglions de la femme en bonne santé, plusieurs années après la grossesse. Il est le reliquat d’un passage physiologique de cellules d’origine maternelle vers le foetus et vice-versa. Ce Mc foetal persistant a été incriminé dans la pathogénie de certaines maladies auto-immunes, mais on lui attribue également un rôle réparateur tissulaire. Première partie : devant les différences liées au sexe dans la survenue de la maladie rénale, mais également dans son évolution plus fréquente et plus rapide chez l’homme vers la dialyse, nous avons voulu analyser un éventuel rôle protecteur du microchimérisme acquis après grossesse chez les femmes en insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) avant transplantation rénale. Nous avons étudié la prévalence de la présence de l’ADN mâle dans le sang périphérique, à l’aide d’une méthode de PCR quantitative, chez 55 patientes en IRCT et dans l’attente d’une première transplantation rénale et comparé les résultats à ceux d’une population de 72 femmes contrôles. Nous avons également quantifié le Mc dans le sang périphérique chez 8 patientes après transplantation rénale et précédemment étudiées pendant l’IRCT. Les patientes IRCT sont, de façon significative, plus fréquemment microchimériques (62%) et à plus haut niveau (98 génomes équivalents par million (gEq/M)) que les femmes contrôles (17% et 0,3 gEq/M, p=0,0005). Finalement, quelques années après la transplantation rénale, le Mc a totalement disparu chez toutes les femmes sauf une. Plusieurs scenarii sont possibles, expliquant ces résultats. Il se peut que les cellules fœtales soient recrutées et prolifèrent chez les patientes en IRCT sous l’influence de facteurs inflammatoires systémiques et locaux, jouant un rôle dans la réparation tissulaire, expliquant en partie la dégradation plus lente de la fonction rénale chez la femme. Seconde partie : nous nous sommes demandé si le maintien des anticorps anti-HLA et anti-MICA au long cours ne pouvait être expliqué par la persistance de cellules fœtales chez la patiente IRCT en attente de transplantation rénale. En effet, les modes d’acquisition de ces 2 phénomènes sont similaires. Pour répondre à cette question, nous avons testé par une technique de PCR nichée SRY puis par PCR quantitative DYS14 2 groupes de patientes IRCT, immunisées ou non dans le système HLA. Par PCR quantitative, nous ne retrouvons pas de lien entre la présence d’anticorps et celle d’ADN mâle mais le niveau de Mc semble influencer le PRA classe I et II, de même que la production d’anticorps anti-MICA.

  • Titre traduit

    Fetal microchimerism in women with end-stage renal disease before and after kidney transplantation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Fetal microchimerism (Mc) is the presence of a small amount of fetal cells or DNA in the mother’s circulation. This is a common sequel of pregnancy in any gravid woman and can persist decades after delivery. First part : Better prognosis in women with end stage renal diseases (ESRD) compared to men, triggered us to analyze the potential “protective” role of microchimerism acquired after pregnancy in women before kidney transplantation. We studied the prevalence of male DNA in PBMC, by quantitative PCR method, in 55 women with ESRD prior to their first kidney transplantation and 82 healthy women as controls. Male Mc was also quantified in 5 native kidney biopsies obtained prior to blood testing and in PBMC from 8 women collected after female kidney transplantation. Women with ESRD showed statistically higher frequencies (72%) and quantities (98 genome equivalent per million, gEq/M) of male Mc in their PBMC than healthy women (27% and 0. 3 gEq/M, p<0. 0005). Moreover, 3 out of 5 renal biopsies contained Mc in small quantities. Finally, few years after kidney transplantation, Mc was totally cleared from PBMC in all women tested but one. As a possible scenario, fetal cells might be recruited and proliferate in women with ESRD under inflammatory factors and then play a role in tissue repair, explaining in part the better prognosis of women in disease progression. Further studies are needed to elucidate mechanisms of recruitment and persistence of Mc in ESRD women. Second part: Microchimerism (male), Human Leucocyte Antigen (HLA) antibodies (Ab), and major-histocompatibility-complex class I-related chain A (MICA) Ab in peripheral blood may occur after pregnancy and/or transfusion and/or allotransplantation. We questioned about a potential relationship between these three phenomena. We enrolled 46 women, selected in accordance to anti-HLA immunization, previously pregnant and/or transfused and wait-listed for a first kidney graft. Pretransplant HLA-Ab were present in 24/46 (52%) and anti-MICA Ab in 6/46 (13%). Microchimerism was detected by the presence of Y chromosome DNA using a specific nested-PCR SRY and a quantitative PCR DYS14 method. We have not found a significant association between male microchimerism and HLA-Ab positivity but the level of Mc seems to influence the range of PRA class I and II and MICA Ab production. Microchimerism and HLA-Ab production are two co-existing phenomena and not exclusive in women with end-stage renal failure awaiting a first kidney transplantation. More specific techniques shoud be used to determine the target specificity of both mechanisms and to be able to answer an unresolved important question: could the specific epitope(s) be identical?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (76 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 64-75. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08NICE4041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.