Mise en évidence chez l'homme d'une mobilisation spontanée des cellules souches CD34+ dans le sang périphérique des accidents vasculaires cérébraux : analyse des corrélations entre les taux de mobilisation des cellules souches CD34+ et le niveau de récupération clinique des patients sur le plan neuro fonctionnel, étude des mécanismes physiopathologiques et des perspectives thérapeutiques nouvelles dans le cadre des thérapies cellulaires et de la médecine régénérative

par Patrick Philip

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Christian Frelin.


  • Résumé

    Une mobilisation spontanée des cellules mononucléées CD34+ dans le sang périphérique a été décrite chez l’Homme après des infarctus du myocarde. Cette mobilisation est associée à l’amélioration des fonctions cardiaques et à la survie des patients. Simultanément à ces observations, nous avons décrit pour la première fois, chez l’Homme, que les accidents vasculaires cérébraux pouvaient être également suivis chez certains patients par de très importantes mobilisations de cellules souches mononucléées CD34+ dans le sang périphérique. L’amplitude de cette mobilisation est voisine de celle observée chez les patient en aplasie traités avec le Granulocyte Stimulating Factor (G-CSF) après une chimiothérapie myéloablative pour réaliser une leukophérèse destinée à une autogreffe de moelle osseuse. Chaque mobilisation de cellules CD4+ observée dans le sang périphérique des patients est directement corrélée au niveau de récupération fonctionnelle mesurée avec les scores du « National Institute of Health Stroke Scale » (NIHSS) et de Rankin. La migration des cellules mononucléées CD34+ du sang périphérique pourrait contribuer à la réparation des tissus lésés après un accident vasculaire cérébral d’origine ischémique aux travers de plusieurs voies de régénération du tissu cérébral qui sont présentées et discutées dans ce travail.

  • Titre traduit

    Evidence of spontaneous mobilizations of human CD34+ stem cells in peripheral blood from acute ischemic stroke : analyse of the correlations observed between peripheral CD34+ mobilisation and clinical recovery, the physiopathological processes and the futur innovative therapeutics approaches through the cell therapies and the regenerative medicine


  • Résumé

    A spontaneous mobilization of peripheral blood mononuclear cells CD34+ (PB-MNC-CD34+) has been reported in human myocardial infarction and found to be related to improved heart function and survival. Simultaneously, we first described that human stroke can be followed by large and busting mobilizations of peripheral blood mononuclear cell CD34+. The amplitude of the mobilization was similar to those observed in Granulocyte Colony Stimulating Factor (G-CSF) conditioned aplastic patients following myeloablative therapy before leukopheresis and autologous bone graft. CD34+ mobilization in each patient was directly related to neurological and functional recoveries as assessed by National Institute of Health Stroke Scale (NIHSS) and modified Rankin scale respectively. BP-MNC-CD34+ might contributed to tissue repair following acute ischemic stroke through several physiological pathways that are here reported and discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 156-160. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 08NICE4001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.