Tourisme de masse et tourisme alternatif : une approche géographique du tourisme par les pratiques : l'exemple de la randonnée en Languedoc-Roussillon

par Lionel Lapompe-Paironne

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Christophe Gay.

Soutenue en 2008

à Nice .


  • Résumé

    La notion de tourisme alternatif est utilisée dans le langage commun comme dans les écrits scientifiques en référence à celle de tourisme de masse. Cette notion émerge en particulier depuis une dizaine d’années autour de pratiques touristiques « différentes », auxquelles on donne des qualificatifs variés : tourisme vert, tourisme équitable, tourisme de nature, écotourisme, tourisme solidaire…Nous proposons de construire un cadre théorique autour de ces deux notions et des grandes « oppositions » qui structurent la pratique touristique, afin de proposer une définition du tourisme alternatif. La randonnée pédestre, parfois appelée trekking, apparaît comme un excellent exemple de tourisme alternatif, car il s’agit d’une pratique diffuse, itinérante et orientée vers la recherche des grandes étendues (montagnes, déserts, régions polaires…). On s’attache donc à analyser la géographie spécifique de cette pratique touristique et le discours des tour-opérateurs spécialisés dans la randonnée. Enfin, le Languedoc-Rousillon constitue une étude de cas intéressante, car cette région française est caractérisé par un « tourisme de masse à la française » depuis les années 1960. Le littoral est occupé irrégulièrement par un tourisme de type concentré, tandis que l’ « arrière-pays » reste un espace de tourisme diffus, où la gradation altitudinale est propice à la pratique de la randonnée. On étudie ainsi les liens entre ces deux grandes pratiques de tourisme à travers la mobilité intra-touristique.

  • Titre traduit

    Mass tourism, alternative tourism : a geographical approach of tourism : the case of trekking in Languedoc-Roussillon, France


  • Résumé

    The notion of alternative tourism is used both in colloquial language and written language, in reference to mass tourism notion. It rises particularly recently, about ten years ago, at the same time of « different » tourist practices which are variously named : green tourism, sustainable tourism, nature tourism, ecotourism…Our purpose is a theoretical approach, in order to give a definition of alternative tourism. Hiking, which can also be named trekking, seems to be a perfect example of alternative tourism, because it is a diffused, nomadic and wide spaces-based kind of tourism (especially in mountains, deserts, and polar regions). We analyse the specific geography of hiking and trekking, and also how the specialized tour-operators hold forth on tourism. Then, we work especially in Languedoc-Roussilon, which is an interesting French region case caracterized by mass tourism since the 1960’s. The coast of this region is irregularly dedicated to mass tourism, while the “hinterland” remains out of the way, and rather dedicated to nature-based tourism as hiking. We analyse the links between these two tourist practices using the concept of mobilité intra-touristique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (361 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 334-355. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 NICE 2024
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 NICE 2024 Bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2556
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.