Biodiversité, origine et évolution des Cunoniaceae : implications pour la conservation de la flore de Nouvelle-Calédonie

par Yohan Pillon

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Hamid Amir, Mark W. Chase et de Jérôme Munzinger.

Soutenue en 2008

à Nouvelle Calédonie .


  • Résumé

    Pour mieux comprendre l'histoire de la flore de Nouvelle-Calédonie, une étude a été menée sur la famille des Cunoniaceae, qui compte dans l'archipel 88 espèces d'arbres et d'arbustes. Quatre nouvelles espèces dans le genre Codia et deux dans le genre Cunonia ont été mises en évidence, et le genre Acsmithia, paraphylétique, est considéré comme un synonyme de Spiraeanthemum. Une analyse comparative globale à l'échelle de l'ensemble des plantes à fleurs montre que certaines lignées sont surreprésentées en Nouvelle-Calédonie. Il semblerait que certaines lignées possèderaient une exaptation aux sols ultramafiques (terrains miniers) qui aurait pu faciliter leur installation et leur diversification. L'histoire évolutive du genre Codia a été reconstruite à l'aide de marqueurs moléculaires et indique que l'hybridation a joué un rôle important dans la diversification du genre, et plusieurs espèces d'origine hybride présentent des phénotypes transgressifs. Des changements dans la répartition de ces espèces liés aux périodes glaciaires du Quaternaire sont également probables. Chez le genre Spiraeanthemum, deux cas d'espèces cryptiques ont été révélés. Face aux menaces qui pèsent sur la flore, il est important d'employer la meilleure stratégie pour la préservation de la biodiversité. Ainsi, il semble urgent de protéger les lignées reliques qui possèdent une valeur importante, mais aussi de préserver les processus qui permettent l'apparition de nouvelles espèces. Il s'agit notamment de protéger les sites qui présentent une mosaïque de sols où la cohabitation et l'hybridation d'espèces différant par leur écologies deviennent possibles.

  • Titre traduit

    Biodiversity, origin and evolution of Cunoniaceae : implications for the conservation of the New Caledonian flora


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 208-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH UNC 2008 PIL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.