Effet de la supplémentation par la L-Arginine chez la femme enceinte sur le retard de croissance intra utérin vasculaire

par Norbert Winer

Thèse de doctorat en Médecine. Nutrition périnatale

Sous la direction de Dominique Darmaun.


  • Résumé

    Le Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) accroît fortement la morbidité et mortalité néonatale, et a, à long terme, des implications sur la santé du futur adulte. Le RCIU est fréquemment lié à une insuffisance circulatoire utéro-placentaire. L'oxyde nitrique (N0) endogène est un puissant vasodilatateur, produit exclusivement à partir d'un acide aminé, la L-Arginine. En outre, la relation observée entre l'hypotrophie fœtale et la diminution des acides aminés dans la circulation fœtale, milite pour un rôle de la carence en acides aminés dans la physiopathologie du RCIU. En l'absence de traitement validé à ce jour, la supplémentation en L-arginine pourrait ainsi être indiquée pour restaurer la production de N0 chez les patientes souffrant de RCIU avec une dysfonction endothéliale, comme cela a déjà été montré pour d'autres pathologies vasculaires. Notre objectif était de vérifier l'effet d'un apport exogène de L Arginine chez la femme enceinte dont le fœtus était atteint d'un RCIU sévère (< 3ème centile) avec dopplers utérins pathologiques, qui présentent des similitudes physiopathologiques avec la prééclampsie. Nous avons inclus 44 patientes entre 24 et 32 SA, dans une étude multicentrique prospective randomisée contre placebo, de supplémentation en arginine (14g/j). Notre étude, la première réalisée sur ce type de population, n'a pas montré de bénéfice ni sur le gain de poids néonatal ni sur le pronostic néonatal (Score CRIB). Notre étude suggère que d'autres précurseurs moins métabolisés comme la citrulline, ou des modulateurs du transport placentaires, méritent d'être testés.

  • Titre traduit

    L-Arginine treatment for severe vascular fetal intrauterine growth restriction


  • Résumé

    Intra uterine growth retardation (IUGR) greatly increases neonatal morbidity and mortality, and has long term implications on the health of future adults. IUGR is frequently linked to impaired utero-placental circulation. Nitric oxide (NO) is a powerful endogenous vasodilator, produced exclusively from an amino acid, L-Arginine. In addition, the relationship observed between small- for-gestational age (SGA) and reduced amino acid concentrations in the fetal circulation, argues for a role of amino acid deficiency in the pathophysiology of IUGR. Without treatment validated so far, supplementation with L-arginine could be relevant to restore the production of NO in patients suffering from IUGR with endothelial dysfunction, as has already been shown for other vascular diseases. Our goal was to assess the effect of an exogenous supply of L Arginine in pregnant women whose fetus was suffering from a severe IUGR (<3rd percentile) with pathologic uterine dopplers, which have physiological similarities with pre-eclampsia. We included 44 patients between 24 and 32 WG, in a prospective, randomized multicenter study against placebo, arginine supplementation (14g / d). Our study, the first performed in this type of population, showed no benefit in term of weight gain or neonatal prognosis (CRIB Scoring). Our study suggests that other precursors that are metabolized less extensively such as citrulline, or modulators of placental transport, should be tested. Key words: L Arginine- NO pathway- intra uterine vascular fetal growth restriction- clinical randomised trial.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (104 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 32-37, 81-96 f. [292 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 NANT 46-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.