Les représentations de la propagation du son, d'Aristote à l'Encyclopédie

par François Baskevitch

Thèse de doctorat en Histoire des sciences et techniques

Sous la direction de Patrice Bailhache.

Soutenue en 2008

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œrepresentations of propagation of sound, from Aristotle to the Encyclopedie


  • Résumé

    Entre la théorie de la musique et l’étude de la perception, il y a peu d’espace, dans la science Scolastique, consacré à la physique des sons. La mécanique aristotélicienne ne prévoit pas le mouvement sans transport de matière et cette lacune constitue un blocage. A partir du début du XVIIème siècle, de nombreux savants traitent le sujet, parfois dans des ouvrages entiers, souvent en quelques lignes. Le phénomène est invisible et fugitif, alors on invente des représentations. Parmi elles, la célèbre métaphore des ronds dans l’eau rencontre un succès certain, mais également le flux de corpuscules ou les rayons sonores. La rédaction de l’Encyclopédie est contemporaine de la mathématisation de la propagation des ondes, avec la modélisation par les cordes vibrantes. A travers une Histoire de l’Acoustique Physique, on entreprend ici l’étude de ces représentations et des controverses qu’elles suscitent parmi les différents courants de la pensée scientifique, de l’Antiquité aux Lumières.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (728 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 18 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.