Se pencher sur l'obscur : la poésie de René Char

par Nathalie Riou

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Philippe Forest.

Soutenue en 2008

à Nantes .


  • Résumé

    Cette thèse a pour point de départ qu’un obscur, en nous et au monde, entre corps et esprit, est à dire. Et elle a pour horizon de montrer que la poésie approche intimement de cela qui nous dépasse car, parole la plus physique qui soit, elle semble la plus à même de dire cet autre de la pensée sans perdre pied. La parole lyrique de Char, à la jonction tendue du physique et de la métaphysique, interroge nos liens obscurs : entre vie et poésie, entre besoin et amour, le poème du désir, semble ainsi donner du jeu au réel. Le temps, lui, apparaît contradictoire entre présent fulgurant et méditation sur le nu perdu. Puis Char interprète de façon originale le lien fragile entre le sujet et le monde à travers une esthétique qui déplace la frontière entre récit et fragment. Enfin, son écoute de l’obscur est aussi une écoute si fine et si respectueuse du monde que son poème semble quelquefois, le temps d’un éclair métaphorique, donner sur une révélation, ou plutôt, une interrogation naturelle.

  • Titre traduit

    Loking into the obscure : Rene Char's poetry


  • Résumé

    This doctoral thesis stems from the need to express the obscure dimension within and without us, between body and soul. It strives towards showing that poetry, as the most physical form of speech, draws intimately near what is beyond us, for it seems the ablest to utter that Other without losing its grasp. Char’s lyric words, seaming the physical and the metaphysical, question our obscure ties—between life and poetry, need and love, the poem of desire thus lets loose the real. As for Time, it appears contradictory between the flashing present and the meditation on the lost nude. Then, Char interprets in an original way the delicate bond between the subject and the world through an aesthetics that shifts the boundary between narrative and fragment. Finally, his attention to the obscure is also so shrewd and respectful of the world that his poems sometimes seem to give way to an epiphany, or rather a natural interrogation, through a flash of metaphor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 414-433

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.