Fonction barrière intestinale du nouveau-né : développement post-natal et impact d'une supplémentation en galactooligosides et insuline chez le rat nouveau-né

par Emmanuel Barrat

Thèse de doctorat en Physiologie. Biologie des organismes

Sous la direction de Martine Champ et de Dominique Darmaun.

Soutenue en 2008

à Nantes , dans le cadre de École doctorale chimie biologie (Nantes) .


  • Résumé

    Un mélange de galactooligosides et d’inuline (GOS/In) est ajouté à certaines préparations pour nourrissons afin de mimer les effets du lait maternel. Cette supplémentation stimule le microbiote producteur de lactate et pourrait avoir un effet sur la fonction barrière intestinale, en particulier dans le côlon. Cette barrière est vitale pour la santé du nouveau‐né car elle limite l’entrée dans le corps de substances nocives (perméabilité) ou de microorganismes (translocation bactérienne, TB). L’objectif de cette thèse était de déterminer l’impact d’une supplémentation en GOS/In sur la fonction barrière intestinale du rat nouveau‐né. Nous avons mis en place le modèle ‘pup in the cup’ permettant l’alimentation de rats nouveau‐nés avant le sevrage, avec des laits artificiels de composition contrôlée. Nous avons montré qu’une supplémentation en GOS/In augmentait la translocation de bactérienne vers la rate. Cette observation n’était associée ni à une altération de la composition du microbiote colique dominant ou du microbiote associé à la muqueuse de l’intestin grêle, ni à une altération de l’intégrité de la muqueuse colique, démontrée par une perméabilité normale. En revanche, cette supplémentation augmentait la production d’acides organiques dans le côlon. Une modulation de l’activité du système immunitaire est suspectée, en lien possible avec la stimulation de la production d’acides organiques. Aucun des effets décrits ci-dessus n’était retrouvé après sevrage puis 3 semaines d’alimentation avec un régime dépourvu de GOS/Inuline

  • Titre traduit

    Neonatal intestinal barrier : post natal maturation and effect of a supplementation with galactooligosaccharides and insulin in newborn rats


  • Résumé

    A mixture of galactooligosaccharides and inulin (GOS/In) is currently added to some infant formulas in order to mimic the effect of human milk oligosaccharides: stimulate the growth of lactic acid producing bacteria. This supplementation might impact the intestinal barrier function, an essential function that limits the entry of potentially harmful substances (permeability) or microorganisms (bacterial translocation) into the bloodstream. The aim of this project was to determine the impact of a supplementation of GOS/In on the intestinal barrier function of newborn rats. We used the ‘pup in the cup’ model that enabled us to control the composition of the diet of rats prior to weaning. We showed that GOS/In increased the bacterial translocation toward spleen. This was associated neither with alteration of composition of the colonic and ileal‐associated microbiota, nor to an altered colonic mucosa as shown by normal colonic permeability. However, the supplementation of GOS/In increased the concentration of acetate and lactate in the colonic lumen, which may have stimulated the activity of the immune system. None of these effects was observed after 3 weeks of weaning to GOS/In‐free diet

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 f.)
  • Annexes : 201 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.