Formation de capsules par réticulation interfaciale et caractérisations

par Gisèle Ongmayeb

Thèse de doctorat en Sciences pour l'ingénieur

Sous la direction de Denis Poncelet.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la formation de capsules par réticulation interfaciale entre un polysaccharide biodégradable, le chitosane et un agent réticulant. L’objectif est de former des capsules contenant un coeur lipophile dans des conditions chimiques douces pour encapsuler des principes actifs sensibles tels que les enzymes et les parfums. Nous avons opté pour un agent réticulant moins réactif que les dichlorures d’acide, et soluble dans une huile végétale pour éviter l’utilisation de solvants organiques. Les capsules sont formées dans une solution de chitosane à pH 6. La méthode de formation des capsules est également plus douce, car elle permet de former des capsules goutte à goutte avec une agitation modérée. Plusieurs techniques de caractérisation ont été mises en place pour déterminer les propriétés des capsules formées. La RMN 13C solide a permis de déterminer la structure chimique des membranes de chitosane réticulé. L’étude de la résistance mécanique sur les capsules a montré que les capsules ont des propriétés viscoélastiques. Une épaisseur homogène et une structure lisse de la membrane ont été observées en MEB en microscopie confocale, ce qui a montré l’absence de porosité. L’utilisation de la chromatographie liquide (CLHP) a permis de mettre en évidence les propriétés d’imperméabilité des membranes des capsules en utilisant un composé lipophile, le δ-tocophérol, d’où une libération de la substance par rupture mécanique de la membrane. Finalement, nous avons montré qu’il est possible de contrôler la formation de capsules par réticulation interfaciale et de moduler leurs propriétés.

  • Titre traduit

    Capsules formation by interfacial cross linking and characterization


  • Résumé

    This thesis relates to the formation of capsules by interfacial cross-linking between a biodegradable polysaccharide, the chitosan and a cross linked agent. The objective is to form capsules containing a lipophilic core under soft chemical conditions to encapsulate active ingredients such as the enzymes and the perfumes. We chose a crosslinking agent less reactive than dichlorides of acid and which is soluble in an oil to avoid the use of organic solvents. The capsules are formed in a chitosan solution with pH 6. The method of formation of the capsules is also softer because it makes it possible to form capsules drop by drop with a moderate agitation. Several techniques of characterization were used to determine the properties of the formed capsules. The solid NMR 13C made it possible to determine the chemical structure of the membranes of chitosan cross linked. The study of the mechanical resistance on the capsules showed that capsules have the viscoelastic properties. A homogeneous thickness and a smooth structure of the membrane were observed in SEM and microscopy confocal, which showed the absence of porosity. The use of the liquid chromatography (HPLC), made it possible to showed the impermeability properties of the capsules membranes by using a lipophilic compound δ-tocopherol from where a release of the substance by mechanical rupture of the membrane. Finally, we showed that it is possible to control the formation of capsules by interfacial cross linking and to modulate their properties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-175.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 NANT 2085
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.