Contribution à la modélisation du CND par matrice de capteurs à courants de Foucault

par Abdelhalim Zaoui

Thèse de doctorat en Électronique et génie électrique

Sous la direction de Mouloud Feliachi et de Mohamed Djennah.


  • Résumé

    Le contrôle non destructif par courants de Foucault est largement utilisé pour l’inspection des matériaux conducteurs. L’utilisation d’une matrice de capteurs assure le contrôle de grandes surfaces tout en minimisant les bruits dus au déplacement du capteur. D’autre part la miniaturisation des capteurs assure une bonne résolution spatiale. Dans le cas d’un fonctionnement en échantillonné, les techniques de modélisation sont les mêmes que celles utilisées pour un système mono capteur. Cependant, le fonctionnent en simultané des capteurs, bien qu’il garantisse un temps de réponse réduit, nécessite la mise en œuvre de nouvelles techniques de modélisation. Dans cette thèse, les techniques de modélisation du système mono capteur sont exploitées en vue de les généraliser au cas d’une configuration matricielle. Le principe de superposition est appliqué aux résultats de calcul par éléments finis 2D obtenus pour le cas du système mono capteur. La distribution tridimensionnelle du champ électromagnétique source est ainsi rapidement reconstituée. Une technique de perturbation est ensuite utilisée pour le calcul du champ de réaction. Cette dernière, en réduisant le domaine de calcul 3D au voisinage de la fissure, apporte un gain en temps de calcul et espace mémoire. Dans le but d’avoir un modèle rapide adapté à l’inversion itérative, le modèle de la fissure idéale basée sur les dyades de Green est généralisé au cas de la matrice de capteurs. Enfin, une inversion itérative par algorithmes génétiques est appliquée pour la reconstitution de la géométrie du défaut. Les modèles proposés sont validés par des calculs éléments finis 3D et par des mesures expérimentales

  • Titre traduit

    Contribution to the modeling of the NDT using arrayed eddy current sensors


  • Résumé

    The non destructive eddy current testing is widely used in inspection of conductive materials. The use of arrayed sensors assures the control of wide surfaces and reduces the measurement noise due to the sensor displacement. On the other hand, the miniaturisation of sensors gives a best spatial resolution. In the case of sampled functioning, the modelling techniques are the same as those used for a single sensor. However, the simultaneous functioning of the sensors, while reducing the time response, requires the implementation of new modelling techniques. In this thesis, the models of single sensor system are exploited in the aim to be generalized for the case of arrayed configuration. The principle of superposition is applied to the results obtained for a single sensor system using the 2D finite element method. The 3D distribution of the electromagnetic source field is then rapidly reconstituted. A perturbation method is used in order to calculate the reaction field. This technique, when reducing the 3D computation domain to the region neighbouring the defect, brings a gain in time computing and space memory. With the aim of getting a fast direct model adapted to the iterative inversion, the ideal crack model based on the dyadic Green’s functions is generalized to the case of arrayed sensors. Finally, an inversion method using genetic algorithms is applied to reconstitute the defect geometry. The proposed models are then validated via 3D finite element computation and experimental measurements

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 105-108

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 NANT 2073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.