Chimie des métallophosphonates appliquée à la biologie et à la catalyse

par Julien Monot

Thèse de doctorat en Chimie fine. Chimie organique

Sous la direction de Bruno Bujoli.

Soutenue en 2008

à Nantes .


  • Résumé

    Cette thèse, située à l’interface de la biologie et de la chimie, traite dans une première partie du développement d’un nouveau concept pour la préparation de puce à ADNs doubles brins. L’utilisation d’un support de Langmuir-Blodgett à base de phosphonate de zirconium permet l’ancrage d’ADNs doubles brins à terminaisons phosphate via une liaison à caractère iono-covalente. Une étude a permis de montrer que l’insertion d’un espaceur à 9 motifs guanine entre la fonction d’ancrage et la séquence, conduit à une meilleure sensibilité de la puce, liée à la formation en solution d’un polyG quadruplex. De plus, une augmentation de fluorescence a été observée lors de l’introduction de deux groupements phosphate sur le même brin. Suite à ces différentes observations, une série de mesures physiques a été entreprise pour tenter d’expliquer la relation entre l’efficacité de capture des sondes et la position des groupements phosphate. Dans la seconde partie de ce mémoire, une étude sur l’influence de l’hétérogénéisation de catalyseurs dérivés de la 2,2’-bipyridine et du salen de Jacobsen a été réalisée. Dans un premier temps, le développement d’une stratégie de synthèse permettant l’accès à des analogues phosphonate a été effectuée, suivie de leur immobilisation au sein d’une matrice inorganique (oxyde de titane) ou sur film de Langmuir-Blodgett à base de phosphonate de zirconium. Ensuite, une évaluation de l’activité catalytique de ces nouveaux matériaux nous a permis de mettre en évidence un phénomène de relation structure-activité en ce qui concerne l’hydrogénation compétitive alcène/cétone catalysée par les complexes rhodium-2,2’-bipyridine supportés

  • Titre traduit

    Metal phosphonate chemistry : application to biology and catalysis


  • Résumé

    The first part of this PhD thesis presents the development of a new concept for the preparation of dsDNA microarrays. The use of zirconium phosphonate Langmuir-Blodgett films allows the immobilization of double-stranded DNA modified with terminal phosphate groups via a iono-covalent coupling. It was shown that the introduction of a polyG spacer led to an increase of the sensitivity of the biochip due to the formation of polyG quadruplex structures. More importantly, the presence of phosphate linkers on both ends of the dsDNA probes leads to a significant enhancement of the target capture. The relevant characteristics of the different probes when bound to the surface were determined by the original use of a combination of surface characterization techniques (XPS, AFM and SARFUS). In the second part of this work, a study of the influence of the immobilization of phosphonate-derivatized 2,2’-bipyridine and Salen was performed. First, new synthetic routes for the preparation of these modified ligands were optimised. Then, the immobilisation of these new ligands onto in situ generated titanium oxide particles or onto zirconium phosphonate Langmuir-Blodgett films was developed. Finally, a comparison of supported rhodium-2,2’-bipyridine complexes with the parent homogeneous system for the hydrogenation of ketones and carbon-carbon double bonds under hydrogen pressure in alkaline methanol is given

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 209-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2008 NANT 2046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.