L'intestin du prématuré : modulation du microbiote intestinal par une supplémentation orale en probiotiques, impact digestif et nutritionnel et recherche de marqueurs non invasifs de fonction intestinale

par Carole Rougé

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences de la vie et de la santé. Nutrition et métabolisme


  • Résumé

    Du fait de l'immaturité de ses grandes fonctions physiologiques, le prématuré est exposé à de multiples complications, notamment digestives. Le microbiote intestinal (MI) est capable de stimuler un grand nombre de fonctions intestinales de l'hôte, donc d’affecter l'homéostasie intestinale. Stérile in utero, le tractus digestif est colonisé à la naissance par de nombreux micro-organismes. Peu d'études se sont intéressées à l’implantation du MI chez le prématuré, or l’implantation anormale du MI chez le prématuré pourrait être responsable de pathologies digestives et constituer une gêne considérable à l’alimentation entérale. Dans cette population, la modulation du MI représente donc une stratégie thérapeutique intéressante. Nous avons voulu étudier l’effet digestif et nutritionnel d’une supplémentation orale en probiotiques (B. Longum BB536 et L. Rhamnosus GG) chez le prématuré de très faible poids de naissance. Les résultats de notre étude ont montré que la supplémentation orale en probiotiques n’a pas 1) accéléré la maturation intestinale (excepté pour les enfants ayant un poids de naissance >1000g), ni 2) amélioré l’évolution clinique des enfants, ni 3) modifié la composition du MI (hormis la colonisation par les souches probiotiques), ni enfin 4) diminué les taux de la calprotectine fécale. Par ailleurs, en comparaison avec la culture et des techniques moléculaires établies, nous avons validé l’utilisation de la DHPLC comme nouvel outil de caractérisation du MI chez le prématuré. Dans cette population, peu de marqueurs d’inflammation et de fonction intestinale (FI) sont disponibles. Au cours de notre étude, nous avons établi la cinétique et les facteurs de variation de la calprotectine fécale (marqueur de l’inflammation intestinale). Enfin, la citrulline plasmatique (Citp), proposée chez l’adulte comme marqueur de FI ne peut pas être utilisée chez le prématuré pour des raisons éthiques. Nous avons voulu déterminer si la citrulline globulaire (Citg) et urinaire (Citu) pouvaient être des marqueurs de FI. Après développement d'une méthode de dosage en GCMS, nous avons montré chez l'adulte sain que, même si les valeurs de Citg et Citu varient dans le même sens que Citp, la Citu n'est probablement pas un reflet fidèle de la Citp. L'utilité de ce marqueur reste donc à établir chez le prématuré.

  • Titre traduit

    The gut in preterm infants : Modulation of the intestinal microbiota by probiotics, digestive and nutritional impact of probiotics, and the search for non invasive markers of intestinal function


  • Résumé

    As several physiological functions are immature in preterm infants, they are exposed to various complications, particularly in the gastrointestinal tract. The intestinal microbiota (MI) stimulates a range of important intestinal functions of the host and, may affect intestinal homeostasis. Sterile in utero, the digestive tract is colonized at birth by various microorganisms. Few studies have been performed in preterm infants to study the establishment of the MI. The impaired intestinal colonization process occurring in preterm infants may be responsible for digestive diseases, and constitute a major obstacle to enteral feeding. In that population, the modulation of the MI represents an attractive therapeutic approach. The aim of our study was to evaluate the digestive and nutritional effect of oral supplementation with probiotics (B. Longum BB536 and L. Rhamnosus GG) in very low birth weight infants. We showed that the oral supplementation with probiotics did not 1) accelerate intestinal maturation (except for the infants weighing >1000g at birth), nor 2) improve the clinical evolution of infant, nor 3) modify the composition of the MI (except for the probiotic strains colonization), or 4) decrease the fecal calprotectin values. In addition, in comparison with culture and established molecular techniques, we validated the use of DHPLC as a new tool for monitoring the MI of preterm infants. In that population, few markers of intestinal inflammation and function are available. We determined the time course and the factors influencing the fecal excretion of calprotectin, a marker of intestinal inflammation. Finally, plasma citrulline (Citp), proposed in adults as an index of intestinal function can’t be used in preterm infants for ethical reasons. We tried to determined whether red blood cell or urinary citrulline (CitRBC and Citu) can be markers of intestinal function. After validation of a new GCMS method, we reported in healthy adults that although the values of CitRBC and Citu varied in the same direction as Citp, Citu may not closely reflect Citp. So, the usefulness of this marker in preterm infants remains to be established.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153-[85] f.)
  • Annexes : Bibliogr. 110-137 f. [349 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 08 NANT 13-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.